Dotations de l’Etat : çà baisse ?


Et bien là on peut dire que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, va encore nous sortir les baisses de dotations de l’Etat qui risquent encore de baisser, et elle ne va pas être contente, mais pas qu’elle puisqu’un grand nombre de maire se plaignent de cette baisse. 

Et le gouvernement continue dans la lancée du précédent puisqu’il a été décidé par décret l’annulation de 300 millions de dotations de l’Etat aux collectivités territoriales. Un coup dur pour ces dernières, qui craignent majoritairement de ne pas pouvoir réaliser certains projets, comme la rénovation de bâtiments. Ces nouvelles coupes doivent intervenir dans le budget de l’année en cours. Lors de la conférence nationale des territoires en juillet dernier, Emmanuel Macron a par contre affirmé que les dotations pour 2018 seraient elles conservées. (Source msn.com)

Les annulations porteront sur des projets non engagés et ce sont les préfets qui procèderont opération par opération pour éviter de pénaliser les dossiers les plus porteurs d’enjeux (BFMBusiness)

Donc un coup dur pour les petites municipalités, qui risquent de reporter certains travaux ou alors tout simplement être dans l’obligation d’augmenter les impôts.  Ces baisses affecteront elles les grandes villes comme Vénissieux, pas certain ?

 L’État « ne baissera pas les dotations en 2018 dès lors que les collectivités maîtrisent leurs dépenses », promettent les ministres. Ah bon, donc faudra que les villes se serrent la ceinture, et à Vénissieux faudra peut-être baisser le budget de la culture qui représente à lui seul 9%. Mais bon, parait que la gestion de la ville est « bonne », qu’en pensent les élus de l’opposition ?

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire