Jeunes & Conscients : second café littéraire avec David Vallat

Le principe semble fonctionner puisque l’association JeunesEtConscients organise son deuxième café littéraire. Mouâd Maï (19 ans) et Elies Kraimi (20 ans) originaires du quartier des Minguettes, à Vénissieux, Président et Vice Président de cette association avaient profité de leur passage, sur le plateau de « l’Autre Direct », pour rappeler que de nombreux jeunes des quartiers de Lyon s’engageaient quotidiennement pour les autres.

 

L’association a déjà réalisé plusieurs actions en organisant des maraudes, et aujourd’hui, un site internet est en ligne qui vous permet de prendre contact et de connaître les objectifs de ce mouvement qui commence à prendre de l’ampleur. Depuis, plusieurs médias lyonnais se sont intéressés à ces deux jeunes vénissians et à leur motivation.

Cette fois-ci, l’association organise son deuxième café littéraire qui aura lieu le 20 janvier à 18h30 au centre social Eugénie-Cotton de Vénissieux. L’invité sera David Vallat, condamné pour terrorisme dans les années 1990, et il témoignera sur son parcours tout en précisant que la dé-radicalisation est bel et bien possible. Donc le thème sera bien l’endoctrinement et la dé-radicalisation. L’endoctrinement religieux est-il plus présent dans les quartiers, pas forcément. Mais à l’occasion de ce café littéraire, il sera possible de débattre et de poser des questions. 

Mourad Benchellali, sera absent de ce café littéraire, mais il est intéressant de voir que ces deux personnes traversent la France et l’Europe pour raconter et surtout faire en sorte que les jeunes ne réalise pas ce «voyage», parfois sans retour.

Aujourd’hui Mourad Benchellalli comme David Vallat décrivent leur parcours, certes qui n’est pas le même car concernant Mourad, il raconte son quotidien au camp d’entraînement d’Al-Qaida à Kandahar (Afghanistan) à l’été 2001.

« Là-bas, j’ai tout connu : la souffrance physique, l’enrôlement de force lorsque j’ai voulu partir, les châtiments et parfois la faim »

Alors qu’en 1995, David Vallat, âgé de 23 ans était arrêté pour son implication dans les réseaux du GIA qui terrorisaient alors la France, il a longtemps côtoyé Khaled Kelkal, Ali Touchent ou encore Boualem Bensaïd.

Avril 2016 BFM-TV avait réalisé un reportage présentant David Vallat comme un « djihadiste repenti », d’autres médias sur internet ne sont pas sur la même longueur d’ondes, quoiqu’il en soit, il a sorti un livre, dont le titre est « Terreur de jeunesse » et si ce sujet vous intéresse ou vous intrigue, n’hésitez pas à vous rendre à ce deuxième café littéraire organisé par cette association de jeunes vénissians, au Centre Social Eugénie Cotton situé au 23, rue Georges-Lyvet à Vénissieux, près du marché des Minguettes

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Très bonne question CDZ car on oublie parfois les personnes qui ne sont pas dans la tranche d’âge « jeunes » c’est pour cela que je ne suis pas tres fans des associations qui se renferment sur des critères d’âge du fait de leur nom bien qu’elles ont tout à fait le droit de cibler leurs adhérents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.