Le site « Michelepicard2017 » est en ligne

Cette fois-ci la campagne pour les législatives a bien démarré pour la candidate Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, et de son suppléant M. Kamal Ahamada.

Serge Truscello, conseiller municipal (PCF), directeur de campagne, et André Gerin, ex-élu communiste, président du comité de soutien étaient aussi présent à la conférence de presse du 24 février 2017.

Le slogan pour cette campagne est « Pour tenir le cap à gauche ». On est pas bien loin du slogan des municipales de 2015 qui était « Rassembler les Vénissians et tenir le cap à gauche ». Comme vous le voyez, ils ont tout simplement enlever Rassembler les Vénissians. Normale cette campagne concerne tous les habitants de la 14 ème circonscription du Rhône. On saura lors du premier tour si ce slogan lui a porté chance car lors des législatives de 2012, son score ne lui a pas permis de franchir le cap pour arriver au second tour. Lors des élections municipales partielles de 2015, elle a gagné avec 4 900 voix, et quelle ne fût pas sa joie lors de sa victoire, Le Progrès avait immortalisé cette ivresse de joie, comme le montre la photo ci-dessous

@LeProgres.fr

Mais çà, c’était le passé, parlons du présent et de l’avenir, car aujourd’hui le site officiel de la candidate Michèle Picard est en ligne ainsi que la page FaceBook dont le titre est MichelePicard2017

Lors de sa conférence de presse du 24 février 2017, en présence de son suppléant et du président de son comité de soutien et du directeur de campagne, elle s’en est pris à la politique du gouvernement Valls, et au député sortant Yves Blein qui sera son principal opposant, ainsi qu’au Front National qui n’a pas encore présenté de candidat, mais on se souvient que Sandrine Ligoud (FN) était au second tour lors des législatives de 2012.

En tant que suppléante d’André Gerin pendant 10 ans, et maire de la troisième ville du Rhône, elle déclare être « une élue de terrain engagée ». Certains d’entre vous seront peut-être surpris de cette phrase, moi aussi.   :D Mais on ne peut pas nier qu’elle est au commande de la ville depuis plusieurs années, que l’on soit d’accord ou pas avec les politiques engagées depuis ces dernières années par la majorité municipale.

Mais alors, si les vénissians la connaissent puisqu’elle est une élue de terrain, devrions nous voter les yeux fermés pour la candidate communiste. La seule façon de faire votre avis, est de lui poser des questions, sur les projets de loi qu’elle compte proposer si elle est élue, mais n’oubliez pas non plus d’interpeller tous les autres candidats, sans exception, car nous allons embaucher un député pour une durée de cinq ans.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.