Tweet de Cohen : le silence des politiques

Le tweet de Claude Cohen (LR) a vivement fait réagir les réseaux sociaux qui ont condamné les propos du maire de Mions, malheureusement nos politiques n’ont à priori pas jugé utile de condamner publiquement le tweet qui depuis a été supprimé et le compte verrouillé.

Ls CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) a immédiatement réagi sur leur site internet

Après l’attentat de Barcelone Claude Cohen, maire Les Républicains de Mions a cru bon dans un tel contexte de faire une « plaisanterie » amalgamant terrorisme et langue arabe. Claude Cohen fait un lien direct entre ceux qui parlent arabe et les terroristes. Le journal LyonCapitale a contacté le maire qui assume complètement ses propos : « Combien y a-t-il a eu de morts à Barcelone ? Combien à Londres ? À Marseille ? À Toulouse ? À Paris ? ».*

Mais du côté de nos politiques locaux, aucune intervention ni condamnation. Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux n’a fait aucune déclaration sur le tweet du maire de Mions, d’ailleurs sur son compte FaceBook et Twitter, il ne me semble pas avoir eu de réaction de sa part concernant les attentats de Barcelone et de Finlande. Ok, je veux bien admettre qu’elle soit en vacances mais avec un simple smartphone et une connexion internet on reste malgré tout informé et connecté, à moins d’être au fin fond de l’Amazonie. Idem pour les élus de l’opposition qui n’ont rien publié sur leur site internet pour condamner l’attentat de Barcelone, de Finlande ainsi que le tweet du maire de Mions.

On attend toujours de la part de ces politiques, leur réaction ou leur communiqué.

Rien non plus de la part des élus de la diversité, issus de sa majorité, aucune condamnation du tweet de M. Cohen sur leur compte FaceBook, enfin pour ceux qui en possèdent un !!!. 

L’association FranceDesBanlieues dont le président est Mokrane Kessi, a annoncé son intention de saisir le procureur de la République et d’en informer Bernard Accoyer, président du parti Les Républicains :

 

Du côté de notre député de la 14 ème circonscription, Yves Blein, on a comme l’impression que le tweet du maire de Mions, est sans importance puisque lui non plus ne l’a guère condamné, hormis le fait d’avoir répondu à un commentaire sur FaceBook, où il écrit :

Ce tweet est scandaleux

Vous comprendrez que c’est un peu léger comme condamnation.

Ne parlons pas du recteur de la mosquée de Lyon, qui lui aussi, a l’air d’être loin de ce qui se passe sur les réseaux sociaux.

Le plus navrant dans cette histoire, c’est que nos élus vénissians issus de la diversité semblent être totalement déconnectés, mais quand il s’agit d’un article posté sur une page FaceBook qu’ils ont trouvé injurieux, ils sont présent pour porter plainte contre l’administrateur.

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Vous vous fourvoyez quand vous dites qu’aucun élu n’a réagi. Plusieurs membres de la majorité de Claude Cohen se sont officiellement désolidarisés de ses déclarations sur leurs comptes Facebook et par un communiqué paru sur le Progrès du 24 août.
  2. Selon Claude Cohen , les «vrais» Français doivent apprendre à tirer…

    Je ne vois vraiment pas ce qui sépare ce monsieur de l’extrême-droite des années 20-30 qui assimilait les immigrés aux terroristes anarchistes , à la criminalité, etc… À l’époque, les immigrés (les Juifs en particulier) étaient même décrits comme étant la cinquième colonne : les traitres à la patrie sur qui il fallait tirer.

    Au moins, les militants d’extrême-droite qui ont soutenu le maréchal Pétain plus tard avaient-ils fait leur service militaire. Ils savaient tirer. De nos jours, beaucoup des personnalités qui clament leur amour de la France sont en fait des pistonnés : aussi lâches qu’égoïstes.

    * Éric Ciotti ,le fils d’immigré italien qui aujourd’hui clame son amour sincère de la France pour mieux taper sur les enfants d’immigrés d’aujourd’hui (dont certains des ancêtres étaient des soldats des troupes coloniales en 14-18 ou pendant la deuxième guerre mondiale) a fait jouer ses relations pour contourner la loi.

    * Éric Zemmour le grand patriote fort en gueule et anti-immigrés était trop fragile du genou, d’après Ariane Chemin. Tellement fragile qu’il ne pouvait pas être affecté dans un bureau, dans un hôpital militaire ou à la cantine d’une caserne. Heureusement, son genou va beaucoup mieux depuis. Il paraît même qu’il jouait beaucoup au foot quand il avait 20 ans.

    * Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner ,les grands philosophes nationalistes :

    « « Alain m’avait aidé à échapper au service militaire grâce à un stratagème délicat, monté avec un ami psychiatre. Lui-même venait d’être réformé de cette façon, se rappelle Pascal Bruckner. »

    . ➟ « Un bon fils », chez Grasset.

    * Le cas d’Arno Klarsfeld est plus compliqué, mais pas plus honnête. Petit-fils d’un soldat d’Hitler, il exerce son talent dans les tweets et déclarations ignobles pour mieux montrer son attachement à la « vraie » France (il vit aux frais de notre pays) alors qu’il a fièrement fait son service militaire en Israël.

    C’est beau l’amour de la .
    Avec des gens comme ça dans notre pays, on se sent fier d’être Français.

  3. je trouve au contraire que l’absence de réaction est sage.
    Réagir à toutes les provocations de ce petit maire lui donne une importance qu’il ne doit pas avoir
    c’est aux miolands de renvoyer ce type d’où il vient : dans les poubelles de l’histoire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.