Les communistes : « Blein, le loup de la macronie »

Les communistes me surprendront toujours avec leurs vieilles formules et leur façon de nommer certaines personnes. Et les communistes vénissians n’y échappent pas puisque à priori, ils aiment bien employer le terme de loup envers leur opposant ou ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. En avril dernier lors de ralliement de M. Andréa Kotara (ex France Insoumise) et ex fidèle de Mélenchon, au Rassemblement National de Marine Le Pen, le journal communiste Le Vénissian a publié une lettre d’un communiste de Vaulx-en-Velin, qui dénonçait en son temps le parachutage de ce jeune loup de la France insoumise dans sa circonscription.

Depuis ce journal emploie le même vocabulaire en désignant Yves Blein comme le loup de la Macronie. et qui selon un article non signé (quel courage) pense que « Yves Blein, touché, ne sait plus faire une addition ! ». C’est vrai qu’en mode opératoire de l’addition, les communistes savent très bien compter car pour éviter de donner des chiffres désastreux ils prennent en compte ceux de la France Insoumise, lors des dernières élections européennes, histoire de dire qu’entre les communistes et la France Insoumise tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

« Le PCF, certes trop faible au plan national, reprend un peu de forces sur son dernier résultat dans une bataille sous son nom, les 1,9% de Marie-Georges Buffet aux présidentielles de 2007. Mieux, le total PCF + FI (8,8%) progresse nettement sur l’ancien « Front de Gauche » des européennes de 2014 (6,3%). » (Le Venissian)

Heu j’ai comme l’impression qu’ils prennent leurs désirs pour des réalités.

Ce journal communiste qui à mon avis n’est lu que par eux-mêmes pensent qu’Yves Blein est un député au service du « président riches » tout en lui rappelant que lors des européennes 2019 le score du Rassemblement National et du mouvement Les Patriotes a fait près de 29%. Je vous disais que les communistes aiment bien les additions, seulement le journal Vénissian oublie de préciser que le Rassemblement National de Marine Le Pen est arrivé en tête à Vénissieux avec 22,02%, Les Patriotes 0,67% et que la liste du PCF est arrivé en 5ème position avec 7%, loin de la France Insoumise qui a fait un score de 10%

Sur le plan national, la liste de Ian Brossat, dont faisait partie Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, n’a obtenu que 2,49% des voix, et pour la première fois depuis quarante ans, le PCF n’enverra aucun député à Strasbourg ce qui ne fait que confirmer la courbe descendante empruntée par le PCF depuis 1984.

Alors si nos amis ou ennemis communistes aiment bien compter, les électeurs de la 14ème circonscription, savent aussi compter mais aussi ne pas uniquement de prendre pour argent comptant ce que qu’écrit le parti communiste vénissian. Leur discours vieillot ne passe plus auprès des électeurs, genre « les communistes sont déterminés à réussir un rassemblement de toutes les forces progressistes et républicaines pour battre la droite et l’extrême-droite. »

Il faudrait peut être penser à vous renouveler, vous arriverez peut être à gagner quelques électeurs ou de lecteurs

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.