Cahier de revendications : Picard écrit à Macron

Franchement, sincèrement, notre maire pense sérieusement que le Président de la République va tenir compte de son sentiment, alors qu’il n’a pas su entendre les revendications des milliers de français qui manifestent depuis des semaines pour leur pouvoir d’achat et qu’ils soient pris en considération.

Peu importe, Michèle Picard, a pris sa plus belle plume pour écrire à Monsieur Macron, Président de la République, Chef des armées, enfin chef de tout, puisque l’on a l’impression que c’est lui qui gouverne le pays.

Revenons au courrier de notre maire, qui, à le lire soutient ardemment les revendications des gilets jaunes, alors que bizarrement, on ne l’a guère entendu, ni vu dans les manifestations. Dans un premier temps, elle est étonné que le gouvernement  redécouvre le rôle des maires : 

« Depuis quelques semaines, le gouvernement semble redécouvrir le rôle essentiel des communes, de proximité avec les habitants. Vous en appelez aux maires pour participer au grand débat national. »

Selon Michèle Picard, les maires sont les « premiers maillons républicains », et les premiers à faire face aux des inquiétudes des habitants. Wouep, comme dirait Bichon, question proximité, on ne peut pas dire que notre maire est au coeur des quartiers. 

Une fois de plus elle a encore parlé des baisses de dotations de l’Etat, puis est revenu sur des sujets plus économiques : 

  • Le crédit d’impôt, fameux (CICE) mis en place en 2012
  • L’ISF
  • L’évasion fiscale

Faut dire que sur ces sujets, on ne peut être que d’accord, mais d’un point de vue local, on ne peut pas se justifier uniquement sur la baisse des dotations de l’Etat. Alors c’est bien d’écrire au Président et de reprendre quelques arguments des Gilets Jaunes, mais on a peu vu Mme le maire s’exprimer sur ce mouvement qui dure depuis des semaines, on ne l’a pas vu, côtoyer les gilets jaunes vénissians qui se sont réunis trois samedi de suite au rond-point Herriot/Cagne.

Elle termine son courrier par : 

« Les maires sont des élus de la République responsables, très impliqués dans le quotidien des habitants. Notre expertise de terrain est essentielle pour bien comprendre les enjeux qui se jouent dans nos territoires. »

Votre expertise de terrain, heu, alors que certains vénissians ne semblent pas vous connaître et hormis en période électorale ou lors des assemblées générales et visites de quartier, on ne voit que très rarement Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. J’espère simplement que cette lettre ne sera pas imprimer et distribuer dans nos boîtes à lettres, car là, ce serait vraiment de l’argent jeté par les fenêtres.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.