Centenaire de l’Armistice : Girard dénonce une cérémonie simpliste

Alors qu’à chaque intervention, son texte est publié sur son site internet, ce jour et à cette heure (dimanche 11 novembre – 20 heures) le discours de Mme Picard, lors des commémorations du 11 novembre, n’est pas encore en ligne, et il m’est difficile de savoir ce qu’elle a dit puisque M. Girard a fait parvenir un communiqué de presse où il dénonce une « commémoration déplorable »

Selon l’élu de droite, le centenaire de l’armistice n’a pas été célébré comme il se doit et a été simpliste « commémoration minimaliste semblable à toutes les autres années » mais M. Girard va plus loin puisqu’il par d’ignominie « nous avons assisté à Vénissieux à une déplorable célébration de l’ignominie » tout en accusant Michèle Picard d’une relecture révisionniste « tous les témoignages choisis relèvent d’une relecture autant révisionniste qu’idéologique de cette guerre » tout en reprenant quelques phrases 

  •  « Les riches envoyant les pauvres se faire tuer pour eux »
  • « la pourriture »
  • « la décomposition des cadavres »
  • « la mise en avant exclusive de témoignage de « fusiliers pour l’exemple »
  • « l’exclusion social des gueules cassées à leur retour de la guerre »

En relisant le texte de Mme Picard, elle ne fait que parler des horreurs de la guerre, et l’opposant de droite semble sortir de son contexte quelques phrases.

Selon M Girard, Michèle Picard, aurait qualifié M Macron de « populiste » et lui reproche de n’avoir pas évoqué les noms des vénissians tombés au combat et qui se sont sacrifiés pour la liberté 

 

Il ne reste plus qu’à attendre que le texte du maire soit publié, bien entendu, si elle désire avoir un droit de réponse face au propos de M. Girard, il suffit de nous le faire parvenir il sera bien évidemment publié.

 

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.