La bataille est engagée entre le PS et PCF

Le parti communiste français risque t-il de perdre son bastion, tout est possible en politique. Et cette fois c’est vraiment la guéguerre entre le PCF et le PS car il est fort probable qu’une liste socialiste « Rassemblement de la gauche » devrait se présenter à l’élection municipale de 2014. Avec en tête de liste Mr Benkhélifa et en seconde position Mr Rivalta (l’inconnu de Vénissieux qui semble être plus intéressé par ces nombreux sièges que par la ville de Vénissieux), effectivement si les socialistes gagnaient la bataille on retrouverait Mr Benkhélifa, maire de Vénissieux, et Mr Rivalta serait ainsi réélu à la future Métropole. Il pourrait également conserver son poste de président du Sytral en cas de victoire de Gérard Collomb à Lyon. La question se pose puisqu’une liste dissidente dirigée par Mme Samia Hamdiken-Ledesert, qui n’a pas encore été exclue du PS comme le prétend Mr Blein, devrait aussi voir le jour. A moins que celle-ci ne rejoigne la liste conduite par Mr Benkhélifa, cela va être compliqué étant donné les différences de point de vue. La question qui se pose : est-ce que les vénissians veulent encore un duo PS-PCF aux manettes de la ville ?. Il faudrait un sursaut citoyen pour que l’on ne retrouve pas ces deux là aux commandes. Quel différence entre le PS et le PCF, et bien toutes ces années de coopération et de manigances nous prouvent que c’est du pareil au même. Autre question « Rassemblement de la gauche », mais rassemblement avec qui, les futurs prétendants vont encore manigancer pour trouver un siège d’adjoint, de conseiller municipal ou autres,( et moi et bien je négocierai un job lol c’est une blague) bref encore une valse de sièges en perspective. Pour l’instant on ne sait pas grand chose de cette liste. Après « le changement c’est maintenant » de Hollande et l’on voit bien que le changement n’a pas eu lieu car les méthodes persistent, voici à Vénissieux le « Rassemblement de la gauche » qui n’en doutons pas va essayer de récupérer certains politicards locaux qui ne savaient pas encore sous quelles listes se positionner. Il ne reste qu’à savoir ce que va faire le parti de gauche de Mélenchon. Idir Boumertit se mettra t-il du côté du PS ou du PCF, à priori tout semble croire qu’il se rangera du côté du PCF. Que feront les écologistes ? que fera Djil BenMAbrouk ? Que fera l’opposition ?

En tout cas il est aussi fort probable qu’au deuxième tour de l’élection, des négociations auront lieu pour tel ou tel siège. Affaire à suivre

Retrouver l’article de la « Tribune de Lyon » en cliquant ICI

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.