Sécurité ou sérénité ?

En pleine période électorale, le thème de la sécurité est au coeur des discussions, et peut même dire que c’est le premier sujet qui concerne les vénissians qui se sont vivement exprimés sur l’insécurité lors des Assemblées Générales de quartier.

Autant dire que les candidats, ont dû intégrer dans leur programme plusieurs propositions, qui vont de l’augmentation du nombre de policiers, à la création d’une police à cheval pour le candidat de droite Christophe Girard. Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, et candidate à sa réélection parle d’augmenter le nombre d’agent de surveillance de la voie publique (ASVP).

Mais deux candidats, ne veulent pas utiliser le terme sécurité mais parle plutôt de sérénité, une façon de dire que le premier mot serait anxiogène, tandis que le second serait plus approprié.

M Ayvali qui conduit la liste « Tous ensemble pour l’avenir de Vénissieux avec UCIV » et M. Dureau, avec « Vénissieux demain » ont donc décidé de faire dans la sérénité, pour proposer des solutions à l’insécurité dont se plaignent les vénissians.

Mais au delà, des mots, le candidat de la liste « Vénissieux demain », s’exprime via une vidéo, où il explique qu’il faut mettre en place un observatoire local de la délinquance, qui prendra en compte toutes les plaintes qui ne sont pas enregistrées, et prévoit d’installer plusieurs postes au coeur des quartiers.  Mme Mertani, qui mène une liste pour la Métropole, mais qui a aussi rejoint la liste de Pascal Dureau pour les municipales propose de mettre en place des outils pour s’insérer, ou se ré-insérer.

Une vidéo, qui a choisi de mettre en avant le calme de Vénissieux, une sorte de vidéo sereine, pour rejoindre le terme sérénité utilisé par le candidat sans étiquette. 

Est-ce vraiment la réalité, à vous d’en juger

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.