Café-débat : Conseil Citoyens, c’est quoi ? c’est pour qui ?

Jamais deux sans trois, eh oui, c’est le troisième café débat organisé à Vénissieux. Cette fois-ci les participants débattront sur le thème du « Conseil Citoyen »

Rappel :
Qu’est-ce que le Conseil de Citoyen : La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 crée les conseils citoyens. La mise en place de « conseils citoyens » dans l’ensemble des quartiers prioritaires permettra de conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les conditions nécessaires aux mobilisations citoyennes, en favorisant l’expertise partagée, en garantissant la place des habitants dans toutes les instances de pilotage, en créant un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants.

La composition du Conseil Citoyen : il est composé du « collège habitants » et du « Collège Associations et acteurs locaux »

  1. Le collège « habitants » qui doit être constituer à minima 50% des membres du conseil citoyen et doit garantir la parité entre les femmes et les hommes. Il doit également tendre à être représentatif des différentes composantes de la population du quartier. Il doit plus particulièrement permettre de donner une plus grande place aux jeunes et renforcer ainsi leur participation à la vie démocratique.
  2. Le collège « associations et acteurs locaux  » permet de garantir la représentation 
    1. D’associations et de collectifs directement implantés dans le quartier prioritaire concerné
    2. D’acteurs de terrain, exerçant une activité professionnelle ou non lucrative au sein du quartier et ne présentant pas de lien direct avec l’un des acteurs institutionnels déjà représentés au sein des instances du contrat de ville : il peut s’agir, par exemple, des commerçants, de petites entreprises ou encore de médecins et professions paramédicales installés dans le quartier. 

Ben-Khelifa-Lotfi_Mokrane KessiLe café débat «Le Conseil Citoyen. C’est quoi ? C’est pour qui ?» est organise par les associations Citoyenneté, Engagement et Vote, et France Des Banlieues dont les Présidents sont Lotfi Benkhélifa (PS) et Mokrane Kessi (LR). Mais il faut bien dissocier leur association respectif et leur engagement politique, et pour une fois, ces deux vénissians ont décidé de se réunir pour parler du Conseil Citoyens, rendu obligatoire par la loi de programmation pour la ville du 24 février 2014 et récemment mis en place par la ville de Vénissieux, 

Bien sur, les participants reviendront certainement dans la méthode mis en place par la municipalité de Vénissieux, méthode critiquée par les élus socialistes et républicains de Vénissieux, ainsi que par M. Kessi. 

Sur le site EnsemblePourVénissieux des les élus socialistes et républicains de Vénissieux, un article avait été publié le 15 mars 2016 pour dénoncer la méthode utilisée, et qui selon Lotfi Benkhélifa, «n’est pas conforme au texte de loi qui cite les bonnes pratiques de tirage au hasard sur l’ensemble des habitants».

Liste conseil citoyen_FB LBK

  • La loi et le cadre de référence que vous connaissez bien sont très clairs. Le collège habitant du conseil citoyens doit représenter l’ensemble de la population. Pour ce faire, il est prévu un tirage au sort à partir des nombreux fichiers dont dispose une mairie. Nous avons découvert dans expressions que vous avez décidé d’une autre méthode… Vous avez demandé, en toute discrétion, à certains membres des conseil de quartier – mais pas tous – de se porter volontaire. Nous avons des témoignages écrits de membres de ces conseils qui n’ont pas reçu l’appel à candidature 52 personnes se sont portées candidates et vous avez tirés au sort dans ce tout petit échantillons 20 personnes… C’est un peu réducteur… Cette méthode n’est pas conforme au texte de loi qui cite les bonnes pratiques de tirage au hasard sur l’ensemble des habitants. Une fois de plus, vous ne respectez pas loi…

Conseil citoyens_réponse de Yves BleinUn habitant de Vénissieux qui ne semble pas satisfait du Conseil Citoyens tel qu’il a été mis en place par la ville, a envoyé Préfet, au premier ministre Manuel Valls, à Hélène Geoffroy, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville ainsi qu’à Yves Blein, Député PS de la 14ème circonscription du Rhône, un recours pré-contentieux. D’ailleurs il a reçu tout récemment une réponse du député Yves Blein, qui pense que :

la manière dont a été constitué ce conseil citoyens et notamment son collège habitant, pourrait méconnaître les principes de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine.

A noter, qu’un certain nombre de personnalités ont été invités ainsi que tous les élus vénissians, y compris Mme Picard, maire communiste de Vénissieux.

Seront présent à ce café débat, M. Blein député de la 14 ème circonscription du Rhône, M. Stéphane Gomez, 1er adjoint au maire de Vaulx-en-Velin et conseiller Métropolitain, délégué à la politique de la ville, à l’urbanisme, à l’emploi ainsi que de Djamel Ferchiche co-président du collectif «Pas Sans Nous»Café debat conseil citoyens

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.