Centre Boris Vian

Le tribunal de Lyon vient de rétoquer le Centre Associatif Boris Vian, car celui-ci avait refusé le renouvellement de l’adhésion de l’association »Rassemblement des Vénissians » sous prétexte de « finalité politique » (voir le Progrès du 03 janvier 2013). Il faut savoir que ce centre est subventionné par de nombreux organismes publics dont la ville de Vénissieux à hauteur je crois de 130 000 euros, de plus je vous le donne dans le mille, qui fait partie du conseil d’administration et ceci en tant que membre de droit, Mme Peytavin (1er adjointe à la ville de Promotion de la ville et valorisation des habitants / Culture / Communication / Relations internationales et en plus Conseillère ) et de Mme Ebersviller (3eme adointe à la ville aux Finances / Logement / Vie associative Centre Associatif Boris Vian et Présidente de la Sacoviv). Mais comment font ses élus pour avoir autant de postes. Ont-ils le temps de gérer leur emploi du temps,  à priori non puisque si je prends le cas de Mme Ebersviller, présidente de la Sacoviv, cela fait un moment que le conseil d’administration ne s’est pas réuni. Mais revenons à cette décision du tribunal. Les responsables du  centre Boris Vian doivent se réunir prochainement pour savoir quelle stratégie utiliser faire face à cette décision judiciaire. Mais le problème de fond reste posé, la gestion du centre Boris Vian, qui rappelons le vient de se doter d’un joli bâtiment. Sous prétexte de finalité politique l’association Rassemblement des Vénissians n’aurait pas le droit d’utiliser les locaux financer par nos impôts. Qu’en pensez-vous ? . Je reste quand même surpris que le site internet (http://www.rassemblementdesvenissians.fr) de cette association ne soit pas mis à jour, puisque aucun article ne fait référence à la décision de justice.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.