Centre nautique : bagarre en perspective

Quelle cinéma autour de ce centre nautique : déjà on ne sait absolument rien sur l’enquête, on ne sait pas qui est « responsable » de l’incendie, on ne sait rien de l’enquête en cours. Aucun élu ne dit mot, ils sont tous là à se battre sur des chiffres. Alors parlons chiffres :

– Coût global de la construction 12,3 millions d’euros à la charges de Vénissieux pour 5,5 millions d’euros, Lyon 4,3 millions d’euros et Saint-Fons pour 2,4 millions. Il manque 8 millions d’euros que le Conseil Général devait prendre à sa charge et qui a changé d’avis à cause de la soi-disant futur Métropole. D’après Mme Picard elle aurait reçu un mail qui confirmait que le Conseil Général aurait donné son soutien pour un financement d’un montant de 1,9 millions d’euros sur les années 2013 – 2014, mais le Conseil Général indique qu’il ne peut pas s’engager sur des subventions se rapportant à des opérations dont la réalisation se prolongera au delà de 2014, et oui le fameux centre nautique n’ouvrira qu’en 2015. Et bien il n’avait qu’à se dépêcher nos chers élus. Bref on voit bien que la futur Métropole n’a pas fini de faire parler d’elle. Bon c’est vrai que le Département gaspille de l’argent pour le fameux stade des Lumières (là aussi y aurait beaucoup de choses à dire) et qu’elle ne veut pas financer une partie du nouveau centre nautique qui est d’intérêt public. Alors qui croire, dans ce bas monde, qui a raison, Mme Picard ou le Conseil Général. Oula tout ceci devient très compliqué dans ma petite tête. Mais pour la ville de Vénissieux cela représente un surcoût de 850 000 euros, heu on peut en prendre un peu du côté des subventions d’Expressions par exemple : oups faut que j’arrête : c’est un journal que l’on ne peut pas supprimer car il informe les vénissians. hihihhahhah. Quels genre d’informations. Je fais un peu d’ironie, mais bon, tout ceci est très sérieux et on se demande que vont faire les nouveaux élus face à cet problématique.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.