Coup de gueule

Oui un coup de gueule contre la clique UMP et PS national. Pourquoi, car le parquet de Nanterre requiert un non lieu dans le procès de Jacques Chirac concernant les emplois fictifs de la ville de Paris. Il y quelques jours le maire de Paris a fait une deal avec l’UMP avec une cagnotte de 2,2 millions d’euros pour fermer les yeux et passer à autre chose.

Mais au final n’est ce pas les francais qui paient puisque les partis sont financés par l’Etat ?
Par exemple, rien que pour la legislative 2007, les partis se seraient partagés 70 millions (en fonction des voix recus et des parlementaires elus).

Magouilles et arrangements politique, voilà le visage des élus aujourd’hui, et dire qu’il représente la population.

Certains communistes de Paris,  soutiennent aussi ce deal (le Figaro nous narre les déchirements de ce groupe parlementaire ici). « Jacques Chirac reconnaît qu’il a eu recours à des emplois fictifs, explique le chef de file des communistes, Ian Brossat, sur France Info. On a jamais vu un innocent payer des pénalités. C’est une victoire politique. »

Alors on peut imaginer ce genre de choses dans pratiquement toutes les municipalités. A Vénissieux le PS et le PC se déchirent mais en fin de compte, tout le monde s’arrangera pour les futurs élections. Dire que ces Messieurs de la politique se plaignent de l’abstention, avec ce que l’on voit, ce que l’on entend, y a de quoi aller ne plus voter. Imaginez ce que l’on ne voit pas et que l’on entend pas.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.