Expulsions locatives : la lettre du maire

Et bien tiens, en voilà une lettre qui tombe à  pic, surtout en pleine période électorale des législatives. Cette lettre a été publiée sur le site de Michèle Picard, maire communistes qui fait suite à l’annulation des arrêtés du maire par le tribunal administratif de Lyon .

Cela fait 8 ans que le maire de Vénissieux entame des arrêtés anti-expulsions locatives, les coupures d’énergies, et les saisies mobilières, qui sont ensuite et à chaque fois, annulés par le tribunal. Mais le maire communiste persiste et signe, et à mon avis, elle compte bien réitérée cette démarche l’année prochaine, qui une fois de plus finira certainement par être annulé par le tribunal.

Ok, la première magistrate est dans son droit de publier autant de lettres qu’elle veut sur son site, et même les distribuer aux vénissians, mais si celle-ci doit être distribué dans nos boîtes à lettre, j’aimerai connaître le détail et le tarifs de cette communication qui je le rappelle est aussi de l’argent public.

Si la municipalité compte donc faire parvenir cette lettre à tous les habitants, j’espère que la distribution se fera uniquement après les élections législatives, dans le cas contraire, ce serait une forme de récupération, surtout en pleine période électorale.

Alors comme disent nos amis anglais : Wait and See

Et moi comme je suis pour la préservation de la nature, et évitez de gaspiller du papier, voici le fichier informatique de cette lettre que vous pouvez aussi retrouver sur le site du maire de Vénissieux.

→ Lettre du maire

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.