Girard à LyonMag

christophe-girard-cajazz1Le tour des radios continue, après LyonPremière, c’est au tour de LyonMag d’invité les candidats aux élections partielles municipales de mars 2015 à Vénissieux. L’ex conseiller municipal et métropolitiain est une fois de plus revenu sur le fameux recours et à parlé de sa nouvelle candidature, qui espère lui permettra d’accéder au « trône suprême ».

Pour battre la gauche il propose un rassemblement inédit, sept étiquettes qui pour certains n’auront aucune « place ». Je ne vais pas revenir sur ce fameux rassemblement, j’en ai déjà assez parlé.

La liste encore inconnue à ce jour, va être reconstruite et sera différente que la liste présentée aux élections municipales de mars 2014. D’après Girard c’est un rassemblement de compétences.

Un facteur qu’il ne faudra pas oublier, c’est le FN qui sera probablement présent à cette élection. Pour Girard, il n’y a que deux possibilités, la continuité avec Picard ou le changement avec Girard, le choix est simple. Ok mais pour cela la mobilisation doit être importante sinon c’est la « cata » pour ce rassemblement de droite. Et pas uniquement un rassemblement de parti, une représentativité plus large, au delà des étiquettes politiques

D’après l’ex conseiller municipal et métropolitain, ce rassemblement est basé sur « la volonté commune de faire changer cette ville, et une réelle amitié qui s’est faite dans le temps, on a appris à se découvrir les uns les autres à se respecter on est sur ce type d’alliance« .

« Mme Picard déclare que sa campagne était parfaite, alors que les autres ont menés une campagne délétère, alors qu’aujourd’hui je suis confronté quotidiennement à des mensonges, à des ragots, comme quoi je supprimerai le 13ème mois ou d’autres mensonges, on fait croire aux gens que ce sera l’horreur si je gagne« ;

Plus de 50% d’abstention, c’est beaucoup mais sur « le terrain il y a une attente des habitants, et aujourd’hui je pense qu’il y a un mouvement qui va se faire« .

Girard parle de courage politique, on est d’accord la-dessus, mais le courage c’est aussi d’accepter une représentativité plus large au sein de son équipe, et ce ne sont pas les sept « samouraïs » qui la représente.

Un lecteur de ce blog qui suit attentivement la vie politique vénissianne a inventé un nouveau verbe dans la langue française.
Débicotiser : verbe du troisième groupe pour définir l’action de virer la diversité pour les remplacer par les bicots de services. Particularité : jamais élu dans les postes importants. La jeunesse et le sport sont les lieux d’épanouissement des peuplades indigènes. Sic.

Ecouter l’interview de Christophe Girard : 

L'info c'est le partage !.

9 Commentaires

  1. Comme j’ai pu l’écrire pour lbk.
    Je fais la même recommandation pour monsieur girard.
    À savoir que la politique doit être la somme de ses convictions propres et non pas la somme des petits arrangements que l’on peut faire.
    J’espère que m. Girard sera fidèle à cela au moment de finaliser la liste de ses colistiers.
  2. L’équipe Girard sur la photos publiée dans Expression, cela me fait penser au film « Retour vers le futur », bref si c c’est cela l’avenir de Vénissieux…
    L’avenir de vénissieux est dans la jeunesse de nos quartiers, que nous devons aider à trouver une formation, un emploi, et vous pouvez lutter contre
    la seule personne qui à les compétences pour les rassembler, et pour que nous soyons ensemble pour Vénissieux c’est
    bien Lotfi Benkhelifa. .
    Alors venez votez pour que la démagogie disparaisse de Vénissieux.
  3. Christophe Girard est un homme politique qui refuse le clientélisme et la démagogie. Ca nous change agréablement. Je ne vois pas ou est le problème de la représentativité. Au contraire l’équipe est soudée autour d’un projet et regroupe des compétences et des profils très variés. La couleur de peau n’a franchement rien à voir là dedans.
    .
  4. le représentant du FN interview à retrouver sur ce blog…..
    D. Monchau : Non parce que je suis quelqu’un assez ouvert d’esprit. Mr Girard avait eu vent par divers médias d’une construction d’une liste en cours et ceci lors d’une interview faite par la Fédération du Rhône FN. Mr Girard a donc dépêché son directeur de campagne pour venir prendre contact avec nous. Et à ce titre une personne de son équipe a rencontré au Conseil Régional Mr Boudot parton départemental du FN. Une liste commune a été refusé par Mr Girard.
    Qui dit la vérité ???? Girard ou Monchau , si un débat est organisé, j’aimerai que la question soit posée… En tout cas ,cela explique que certains représentants et militants du plateau aient été écartés …
    la stratégie de Girard est dévoilée ….. (d’ou les » chretien « démocrate et les « Dupont  » machin ça passe mieux )
    ridfa Heureusement la diversité est représentée (IACOVELLA et MERTANI)
  5. bonne chance
    ca sent bon, le foin, la fontaine sur la place de l’église, les petites parti de pétanque entre maurice et yvonne avec son petit pastis qui va bien, les andouillettes du maitre charcutier, son marché au fleurs les premier dimanche du mois, le concours de gavage d’oie,
    ahh les elections sur SIMANDRES c’est le top
  6. Girard y croit ?. Ce rassemblement ne me représente pas du tout donc je voterai blanc. Et sa liste d’amis dont ils parle c’est carrément un foutage de gueule.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.