Incidents aux Minguettes : la réponse et le silence des élus

En fait, en tant qu’élu, il n’y a, à ce jour que M. Girard (divers droite) qui a publié un communiqué de presse sur son site internet, ainsi que Mokrane Kessi qui s’est exprimé lui aussi via un communiqué et une publication sur sa page FaceBook, en tant que Président de l’association FranceDesBanlieues

L’élu divers droite et l’ex élu dénoncent les incidents qui ont eu lieu le mercredi 01 février, ou le rappeur Elams, avait décidé de tourner un clip, mais la situation a dégénéré.

M. Kessi, pense que cette affaire ne devrait pas en rester là et que des actions judiciaires doivent être mis en place

Nos quartiers ne sont pas des paillassons pour rappeurs  en mal de notoriété. Nous vous informons que notre association va saisir le procureur de la république pour troubles à l’ordre public et mise en danger de nos habitants  et mettra tout en œuvre pour qui l y ait réparation. Nous demandons des excuses de la part de ce rappeur.

Quand à M. Girard (Divers Droite)

il est plus que temps que soit enfin pris au sérieux la gravité de ces incitations constantes à l’insurrection véhiculées auprès des jeunes par ces agitateurs insidieusement déguisés en pseudo-artistes et qu’elles soient sanctionnées en tant que telle.

Au delà de ces déclarations, 24 heures après ces faits gravissimes, on peut se poser la question sur l’absence d’article sur le site d’Expression alors que la plupart des médias lyonnais ont publié l’information le jour même. Le Groupe des élus socialistes et républicains ne s’est pas encore exprimé. Du côté de la majorité municipale, Michèle Picard maire communiste de Vénissieux, ne s’est pas, à ce jour, encore exprimée, mais en tant que première magistrate et en charge de la délégation de la sécurité, n’aurait-elle pas dû être présente surtout lors d’événements aussi graves de porter son soutien aux habitants et aux forces de police. D’ailleurs, à ma connaissance, aucun élu de la majorité ne s’est déplacé. Mais que font-ils (elles) ?

Pourtant Mme Picard (PCF) était bien aux Minguettes ce jour là, puisqu’elle était présente en fin d’après midi à la Maison du Projet où le Conseil citoyen de Vénissieux présenté ses grands axes de travail pour 2017.

Alors peut-être que je me trompe et que le maire était bien là, et que je ne l’ai pas aperçu,  mais alors pourquoi à ce jour aucun communiqué n’a été publié sur le site internet de Michèle Picard. 

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.