Je rends visite à mon boulanger par hasard ?

Alors, par ou commencer, je ne sais pas trop, l’affaire du boulanger Dallery a fait pratiquement le tour de Vénissieux et du département du Rhône puisque la plupart des quotidiens en ont parlé. (Voir l’article ICI). Au tour du Progrès de faire un article dans son édition du dimanche 16 août 2015. A ce jour le journal Expressions, n’a encore publié aucun article sur un commerce qui se trouve à 20 mètres de leur local, alors que M. Dallery leur avait bien transmis son communiqué de presse datant du 12 août 2015. Mais bien entendu, ils sont indépendants et sont libres de faire ou pas, un reportage sur cette affaire. Je tenais quand même à rappeler ce qu’avait déclaré Mme Le Maire :

  • Le journal Expressions, qui n’est pas un bulletin municipal, encore moins un organe de propagande
  • Aucun article d’Expressions n’est relu, avant publication, à la mairie, le journal n’est pas autre chose que le trait d’union, entre les Vénissians et leur ville, et entre les Vénissians eux-mêmes.
  • Il rapproche les habitants des activités culturelles, sportives, éducatives, il est un pilier de la démocratie de proximité.
  • Lire l’intégralité de son intervention → ICI

Mais vous connaissez tous le dicton, « le hasard fait bien les choses« , et bien croyez le ou pas, lors du reportage du journaliste du Progrès, parti interviewer le vendredi 14 août M. Dallery , et bien c’est ce jour qu’à choisi M. Benmabrouk, adjoint au développement comercial, pour rendre visite au boulanger et de déclarer

« Je suis adjoint aux commerces et je soutiens les commerçants »

Heu, dans cette affaire il n’y a qu’un commerçant qui paie très cher d’avoir perdu cet appel d’offre. Admettons que l’emploi du temps d’un adjoint d’une ville de 60 000 habitants, soit surchargé, mais franchement venir par hasard, rendre visite à son boulanger, c’est chouette comme « le hasard fait bien les choses » puisque la journaliste du Progrès était présente ce même jour. Alors qui a averti l’adjoint au commerce de la présence du Progrès, M.Dallery ou la journaliste, ou alors était-ce vraiment un hasard. Permettez-moi d’en douter ?

Alors pour faire retomber la polémique, quoi de mieux que de faire une photo avec le boulanger, et avec le sourire bien sur.

T’inquiète pas Alexandre, l’adjoint te soutient mais t’a quand même perdu 70 000 euros de chiffres d’affaire, et peut-être deux employés. En tout cas il est clair qu’un grand nombre de Vénissians te soutiennent, et en ce qui concerne les élus de la majorité, on va quand même le féliciter d’avoir rendu visite au boulanger « pas content », car c’est le seul à être venu à sa rencontre, sur la trentaine d’élus que compte la majorité municipale. C’est peu.

En ce qui concerne les élus de l’opposition, M. Benkhélifa (PS) a écrit sa page FaceBook

« si elle voulait achever le commerce de proximité à Venissieux, madame (le maire, ndlr) ne s’y prendrait pas mieux« 

M. Dureau (PS) a commenté par :

 Je suis scandalisé Alexandre Dallery fait un boulot remarquable avec une dynamique d’embauche des jeunes et de transmission de son métier, Ses produits sont top et j’ai à maintes reprises commandé pâtisseries et buffet toujours avec un excellent service et des prix compétitifs. Voire la Mairie faire le contraire de ce que la candidate annonçait en terme de relance de l’activité commerciale et artisanale me choque. Certes Alexandre n’a pas la bonne carte et il paie sa présence sur la liste des candidats de la liste socialiste de 2013!!! On en en est encore là a venissieux en 2015!!!!l’

L'info c'est le partage !.

10 Commentaires

  1. Les adjoints ne se déplacent qu en cas de boulettes mais ne font rien ! On le sait bien nous m millet s est déplacé lors de l incendie de notre immeuble mais nous a laissé pendant 10 Jrs sans eaux sans évacuation des eaux et sans gaz ! C est peu dire ……
  2. Comme on dit  » bon comme le bon pain! » Mr ridfa le spiritueux fonctionne encore à venissieux.

  3. va emménager à corbas plutôt t auras plus de chance
    sinon ouvre un bar, ou un magasin de spiruteux
  4. bonjour. Appel d’offre concurrence entre prestataires, ils ont certainement tiré les prix au plus bas (élu) . Alexandre n’a peut-être pas pu lutter contre du « pain industriel ». La qualité apparemment nos élus s’en moquent. Amicalement .
  5. il faut bien défendre son siege… et l’indemnité qui va avec….
    les autres? rien a fou… heuu faire!!!!
    je ne comprend pas comment tant de personnes sont prêt à se laisser faire comme ça! aller réveillez vous! tous aux urnes en 2020!

    Ce malheureux événement, pourra servir lors de la prochaine campagne ‘comment « détruire » la vie d’une ville! »

  6. Bizarre bizarre vous avez dit bizarre ! Je ne crois pas aux coïncidences.
    Je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Pascal Dureau.
    Faire manger du pain industriel, comme le dit Ridfa quand on essaie d’éduquer nos enfants à manger sain, et que la ville organise la semaine du goût
    Quelle aberration !
  7. L adjoint au commerce est le seul à être venu comme tu dis haddou ! Pour moi ce qui manque c est un communiqué de la 1 ère magistrate de la ville !! Silence radio !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.