L’adjoint et les problèmes de chauffage de Léo Lagrange

La colère de certains habitants du quartier Léo Lagrange ne cessent de gronder car depuis plusieurs années ils subissent des problèmes récurrents de chauffage et d’humidité. Ils ont alerté les réseaux sociaux et la chaine lyonnaise BFM Lyon s’est rendue sur place pour interroger les habitants concernés.

Pierre Alain Millet (PCF) adjoint au logement, a pris soin de faire un article sous le titre « Des problèmes de chauffage de nouveau à Léo Lagrange », et oui, de nouveau, car ces problèmes ne datent pas d’aujourd’hui, et les locataires commencent un peu à en avoir marre que chacun se renvoie la balle.

Pour l’élu communiste, « le chauffage fonctionne mais pas suffisamment dans certains logements. » et il semblerait selon ses écrits que « la température est souvent normale, c’est-à-dire entre 19 et 20 degrés. » Ce qui va certainement faire hurler certains locataires puisque son raisonnement semble assez ahurissant « selon les logements, et de toute façon, quand il y a 19°C, la baie vitrée peut être à moins de 15°C et créer ce sentiment de froid ressenti par les locataires.. »

Donc ce serait une question de ressenti, voilà de quoi énerver un peu plus les locataires concernés par les problèmes de chauffage et d’humidité.

Oh, bien sur, en tant que conseiller métropolitain faisant partie de la majorité EELV, il en a parlé au vice président en charge du réseau de chaleur, et pense que la Métropole va certainement engager une réunion de travail pour donner une information claire et un plan d’action. Mais quel plan d’action, car lui-même précise que seule une réhabilitation prévue dans 3 ou 4 ans pourrait résoudre les problèmes de chauffage, d’isolation, et donc d’humidité. Il va plus loin dans son constat

« il est clair que les bâtiments ont besoin d’une réhabilitation lourde, entre autres pour l’isolation, mais aussi pour le système de chauffage. Les radiateurs sont anciens, les réseaux aussi et donc difficile à équilibrer. »

Alors pour info, l’élu communiste est aussi Président de la Sacoviv, et les locataires de ce bailleur, pourraient lui dire, qu’il a fallu de nombreuses années pour que la Sacoviv change les radiateurs du quartier Le Couloud par le biais d’une réhabilitation en cours.

En attendant d’éventuelles réparations, l’élu communiste, appelle le président de quartier à l’aider d’organiser une réunion. Mais les habitants ne veulent plus de réunions ou de beaux discours mais des réponses concrètes et ne pas attendre une éventuelle réhabilitation pour mettre aux normes certains immeubles.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.