Débat au Sofitel avec la présence de M. André Gerin

L’animateur de l’émission de TLM « Le Duel », les invite souvent sur le plateau pour parler de divers sujets de politique et de société. Ainsi à chaque nouvelle émission, le journaliste de la chaine local leur donne à chaque émission de nouveaux noms :

  • Les Couics et Pluck de la politique lyonnaise
  • Les Bonnie and Clyde de la politique lyonnaise
  • Sherlock Holmes de la politique lyonnaise
  • Les frères Bogdanoff de la politique lyonnaise

On se demande bien comment je vais appeler ces deux retraités de la politique qui vont débattre sur « l’islamisme » le 22 janvier 2016. Je parle bien sur de M. Gerin ex député maire-honoraire  de Vénissieux, et de Marc Fraysse, ancien député du Rhône, ancien vice-président de la région Rhône-Alpes  et Président de France Unie.

France Unie, première fois que j’entends parler de ce mouvement. Marc Fraysse fonde l’association France Unie dont l’objectif est de réunir élus et citoyens souhaitant promouvoir un nouveau gaullisme social et solidaire. En 2004, il décide de mettre entre parenthèses son engagement politique. En 2009, l’Association France Unie dont il est Président fondateur prend un nouvel essor national. Une quarantaine de parlementaires ainsi que de très nombreux élus locaux et territoriaux la rejoignent. Des clubs régionaux sont créés (Paris Métropole IDF ; Lyon Métropole Rhône-Alpes ; Marseille Métropole Bouches-du-Rhône, Nice Métropole Côte d’Azur, Bordeaux Métropole Aquitaine, etc…).

Aujourd’hui, il est Directeur des Relations Institutionnelles France de Cofely GDF SUEZ.

Car France-Unie, a décidé d’organiser ce déjeuner débat en la présence de M. Gérin. Et pour parler de quoi, j’vous le donne dans le mille. Et bien le sujet n’est pas original, puisque le thème principal sera « l’islamisme« .

Ce déjeuner débat, n’aura pas lieu à Vénissieux, et ne sera pas gratuit, et oui, si vous voulez y assister, il faudra vous déplacer au Sofitel de Lyon et débourser la somme de 40 euros par personne.

Bien, pas facile de débattre avec de telles conditions. N’aurait-il pas été préférable d’organiser un café débat gratuit et d’y inviter, M. Gerin, afin de parler de l’époque ou il était maire de Vénissieux, ou un grand nombre de mosquées se sont ouvertes en bas des tours et que l’on a appelé « mosquées des caves« . Il a même déclarer dans l’Humanité du 09 octobre 2002 :

regrette que l’on veuille trop facilement  » faire porter la responsabilité aux maires et aux municipalités « , il avoue, en toute bonne foi, avoir laissé s’implanter des lieux de prière en bas des immeubles et dans les caves.

Mais M. Gerin tiendra peut-être le même discours habituel lors d’un article paru dans l’Humanité ou il déclarait

« Aux Minguettes, nous avons de gros problèmes de délinquance. Je me demande s’il y a un lien entre l’économie parallèle, les voitures qui brûlent et les réseaux islamistes. Est-ce que ce business ne masque pas un travail souterrain ?

Mais tenons à faire rappeler à M. Gerin, un extrait des propos recueillis par Jeanine PALOULIAN le Progrès de Lyon, en date du mercredi 28 avril 2004 qui interrogeait M. Kabtane sur l’affaire Bouziane: la question était 

C’est le maire de Vénissieux, André Gerin, qui a alerté les pouvoirs publics. (affaire Bouziane : Abdelkader Bouziane, a été expulsé en 2004vers son pays, l’Algérie, pour avoir notamment déclaré dans un journal que  » battre sa femme est autorisé par le Coran »)

Cela fait de nombreuses années qu’André Gerin pratique le double langage. En jurant bien fort qu’il ne veut pas de mosquées au bas des immeubles, alors qu’il les a longtemps favorisées. En mettant aujourd’hui des bâtons dans les roues de ceux qui veulent construire des édifices dignes. Il y a d’ailleurs une procédure devant le tribunal administratif pour un refus de permis de construire déposé par les Turcs

Aujourd’hui la mosquée turc « Eyüp Sultan » située au 17 rue des Frères Amadéo à Vénissieux est opérationnelle et une porte ouverte avait eu lieu le dimanche 24 mai 2015 (voir l’article de VénissieuxInfos)

Alors nous voulons bien débattre de l’islamisme, ou de l’islam mais dans un endroit ouvert au public, et non pas lors d’un déjeuner débat à 40 euros dans un hôtel de luxe. Mais si vous êtes tentez, il suffit de remplir l’invitation accompagnée du montant du déjeuner.

Nous avons envoyé par mail une demande d’accréditation à M. Fraysse pour couvrir cet événement, mais à ce jour nous n’avons reçu aucune réponse. Bon, c’est vrai notre équipe n’a pas de carte de presse :-)

 

L'info c'est le partage !.

7 Commentaires

  1. on se moque de qui là ? on est pour ensuite contre et en plus il faut payer pour participer ? Preuve que ce débat n’est pas ‘officialisé » car non financé…………..a bon entendeur ;)
  2. Et il y a ce sentiment elitiste et monarchiste qui consiste a payer pour ecouter des conneries politiciennes !!!
  3. Comment parler d’un Duel ou d’un Debat quand ces deux personnalites convergent leurs ideologies…C’est un Duo…ils chantent ensemble la meme chanson et c’est ennuyeux!
  4. Marre de ces débats
    Les religions sont un prétexte.
    Chacune est libre de croire ou pas
    Respectons nous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.