Les voeux de nos élus : La droite et le communiste


Après les voeux de Michèle Picard, sous forme de petits feuillets, et distribué dans les boites aux lettres vénissianes, d’autres élus de la ville ont également adressé leurs voeux aux vénissians par le biais de leur site internet ou de leur page FaceBook.

M. Girard, conseiller municipal et Métropolitain, a tout simplement posté sur son site, une carte de voeux pour nous souhaiter « une très belle année 2018, chemin vers….la victoire du bon sens à Vénissieux ». L’élu divers droite espère toujours remporter les prochaines élections municipales de 2020 ou 2021 selon la volonté de notre président de la République qui envisagerait de regrouper les élections municipales et régionales en 2021.

Le groupe des élus socialistes et républicains, n’a, à ce jour, rien publié sur leur site internet pour nous souhaiter une bonne année. Une lacune à laquelle, le groupe devrait vite corriger ?

Du côté des communistes, c’est M. Millet (PCF), adjoint au logement, qui lui aussi nous souhaite ses voeux via son site internet. Il a souhaité mettre en avant la paix et la solidarité de son article dont le titre est « Meilleurs voeux 2018 de paix et de solidarité: Secouons ce vieux monde pour construire enfin la paix ! »

Sous une forme de question, il se demande quel dirigeant prendra les devants pour déclarer la paix au monde. Et pour cela il cite le président chinois, qui a fait la proposition d’un avenir commun

Quel dirigeant en 2018 aura le courage de déclarer la paix au monde, d’appliquer immédiatement le traité d’interdiction des armes nucléaires, de rappeler ses forces militaires de l’étranger ? Qui prendra au mot la proposition du chinois Xi Kinping appelant à « une société d’avenir commun » basée sur le développement ?

Cela tombe bien, notre président de la République fera un voyage officiel en Chine, du 8 au 10 janvier 2018, et peut-être que l’on devrait suggérer à M. Macron, d’inviter notre adjoint au logement de faire ce séjour avec lui. Non, je déconne, le Président, est bien loin de tout cela, je me demande bien s’il connait Vénissieux (lol)

Plus sérieusement, revenons sur ce Président chinois qui semble être bien vu par nos dirigeants nationaux et locaux. En octobre 2017, lors du 19e Congrès du parti communiste chinois, toute une propagande à la gloire du chinois Xi Kinping a été mise en place. Une vidéo a même été diffusée en boucle, toute une semaine, sur les chaînes d’État. Bien évidemment pour les médias officiels chinois, le président Xi Kinping est un modèle du genre puisqu’il est décrit comme un leader très populaire, proche des gens, donnant la main à ses concitoyens les plus pauvres. J’en ai la larme à l’oeil !!!

Pour rappel, Son père était déjà l’un des lieutenants de Mao Tsé-toung, fondateur dans les années 1950 de la République populaire de Chine , dont on connait tous, la dictature de l’époque Mao. D’ailleurs Xi Kinping, pratique le même culte de la personnalité que ses prédécesseurs.

Lire l’article du Parisien → Chine : Xi Jinping, un peu de socialisme et beaucoup de communication

Selon un article de francetvinfo, sous couvert de lutte anti corruption, les opposants politiques sont souvent poursuivis. Un écrivain dissident dénonce le bâillonnement de la presse et de la société civile. (Voir le reportage de FranceTvInfos)

 

M. Millet remarquera que le président chinois est très à l’aise avec les moyens de communication, et que son culte de la personnalité nous rappelle, les anciens présidents chinois, qui n’ont pas été un modèle de démocratie et de liberté.

 

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire