Michèle Picard en campagne

Et oui, vous l’avez tous constaté, les politiques font leur apparition sur les marchés. Les communiste, fidèles au poste et au même coin, sont aussi de la partie.

Lorsque l’on regarde, les élus et les militants de chaque parti, on constate que d’année en année, ils sont toujours aux mêmes endroits comme s’ils avaient signé un pacte entre eux pour dire « chacun sa place et les moutons seront bien gardés » lol

Mais Mme Picard, a été la première à se lancer dans la campagne électorale et on a l’impression que les autres candidats sont à la traîne. Dernièrement c’est le journal l’Humanité qui a publié un reportage lors du passage du maire communiste de Vénissieux, sur le marché de Saint-Fons. Et il y a une chose que l’on peut dire, c’est que Mme Picard (PCF), mène sa campagne, tranquillement mais sûrement. Un site internet, un local rue Paul Bert, une page FaceBook, et comme elle le dit à ses militants :

Ne nous occupons pas des autres candidats, faisons la meilleure campagne possible.

Dans cette article, on sent bien que le journal a un parti pris pour la candidate communiste, mais ce n’est pas grave, ils ont leur carte de presse, n’est-ce pas Mme Picard   :D    :D    :D D’ailleurs c’est tout à fait leur droit, tout comme Le Figaro est plutôt à droite.

L’article revient aussi sur la candidature de M. Benjamin Nivard, du mouvement La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, candidature qui a suscité bien des articles dans les réseaux sociaux et blogs, vu que la décision de présenter un candidat de la France Insoumise n’était pas du tout certaine, alors que les assemblées locales avaient décidé de ne pas présenter de candidat.

Le lancement de la campagne de M. Nivard a changé un peu la donne puisqu’il risque de prendre des voix à M. Blein, et à Mme Picard, mais la maire communiste de Vénissieux ne semble pas être inquiète puisqu’elle précise :

Une bonne partie d’entre eux (collectif local FI) fera campagne avec nous

Reste à savoir quelle sera la position de M. Boumertit(PG), soutien de Mélenchon et adjoint à la ville de Vénissieux chargé de l’insertion et du Grand Projet de Ville.

Est-ce que les militants de la France Insoumise feront campagne pour Mme Picard ? La soutiendront-ils officiellement ? 

Mme Picard, part du principe qu’être maire de la troisième ville du Rhône peut effectivement être un atout, j’en suis pas trop convaincu car pour être au second tour, il faut réunir 12.5% des inscrits sur son nom.

Son principal rival, M. Blein ex socialiste, et nouveau macroniste, doit quand même se méfier de celle qui mène sa campagne électorale, tranquillement mais surement.

 

 

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. La France Insoumise depasse le microcosme local!! Les voix des electeurs leur appartiennent!! Bien loin des YBlein et MPicard pour lesquels ils on des reserves soit pour des raisons de politique nationale,ou Blein a tout voté de l ani, a la decheance de nationalite a la loi travail… soit pour des raisons de politique locale clienteliste et qui snobe les habitants: cafards…chauffage…chomage…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.