Trêve hivernale prolongée : pas d’expulsion avant juillet

Récemment, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a adressé un courrier au premier ministre pour demander un moratoire sur les expulsions locatives. Les voix du seigneur sont impénétrables, puisque le gouvernement a décidé de prolonger la trêve hivernale. Mais ce n’est certainement pas grâce au courrier de l’élu communiste, car il était logique que le gouvernement allait procéder à cette prolongation.

Julien Denormandie, ministre du Logement, a annoncé qu’avec la situation particulière, la trêve hivernale sera prolongée. Il n’y aura pas d’expulsion avant juillet.

 

A ce jour, aucune date précise n’a été donnée, car le ministre doit consulter les parlementaires et que la décision de la prolongation sera maintenue. Mais le ministre a précisé qu’il n’y aura pas d’expulsion tant que la crise sanitaire continue.

Reste à savoir ce qu’il adviendra de tous les retards de loyers, car la crise économique est bien là, et touche de plein fouet les catégories défavorisées.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.