Un ingénieur de la ville au SITIV

C’est en 1972 que Vénissieux a adhérer au SITIV (Syndicat Intercommunal des Technologies de l’Information pour les Villes) qui est en charge de la gestion commune des services informatiques. Le SITIV est un service mutualisé entre huit communes dont six du territoire actuel de la Métropole de Lyon : Venissieux, Pierre-Benite, Corbas, Grigny, Givors, Vaulx en velin, Corbas et de deux communes de la Loire : Saint-Chamond et Rive de Gier.

La présidente du conseil d’administration est Danielle Gicquel, adjointe à la ville de Vénissieux, et le vice-président, Pierre-Alain Millet, adjoint au logement à la ville de Vénissieux, conseiller Métropolitain.

Concernant le budget de ce syndicat intercommunal, il est selon le PS de « 3 millions d’euros par an pour 200 000 habitants soit 15 euro par habitant par an en moyenne« , mais selon le site de Pierre Alain Millet, il est de « 2 809 028 € et 13,68 € par habitant ». Quelques écarts de chiffres, mais ils sont tous les deux d’accord sur la contribution de Vénissieux au Sitiv qui se monte à 802 893 € pour 2015

C’est lors du conseil municipal du 14 mars 2016 qu’a été la voté la délibération pour qu’un ingénieur informatique de la ville, soit mis à disposition au SITIV (Syndicat Intercommunal des Technologies de l’Information pour les Villes). Selon l’article paru sur le site de M. Millet adjoint au logement le le SITIV compte « 34 agents du syndicats, chef de projet, ingénieurs, techniciens, administratifs qui rassemblent les principaux métiers nécessaires aux projets des villes numériques« .

Alors pourquoi mettre à disposition dans cette structure un ingénieur informatique ? Et qu’est-ce qui ne va pas au Sitiv, car selon l’intervention de M. Benkhélifa :

Le SITIV est un bateau qui coule, ses ingénieurs le quittent et il faut aujourd’hui se poser la question de l’avenir des services informatiques mutualisés de notre commune.

Tiens donc, il doit certainement penser à la Métropole, afin que les services informatiques de la ville seraient géré par cette grande instance :-D .

Mais il pose aussi la question sur cette mise à disposition d’un ingénieur informatique de la ville

La mise à disposition de cet ingénieur est elle une préparation à la fermeture du SITIV ?

Suite à ces critiques et ses interrogations le groupe des élus socialistes et républicains a décidé de voter contre.

Lire l’intervention du groupe des élus socialistes et républicains → ensemblepourvenissieux.fr

Décidément le Sitiv, n’est pas prêt de se faire oublier, car le PS ne comprend pas « les projets de localisation dans l’immeuble Miroir. » puisque effectivement dans quelques mois, le Syndicat Intercommunal des Technologies de l’Information pour les Villes ira s’installer dans de nouveaux locaux flambant neuf du futur immeuble Le Miroir situé à l’angle du Boulevard Ambroise Croizat et la rue Paul Bert.

Affaire à suivre !!!

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.