Vénissieux : un braquage à 700 000 euros

Rien n’arrête les voleurs, car c’est aux alentours de 6 heures du matin le vendredi 26 février 2016, et lors de la livraison du premier débitant de sa tournée, qu’un camion de livraison Logista, venant de l’entrepôt de Mions, a été braqué par quatre individus cagoulés, gantés  et armés. Le conducteur et son accompagnateur (le « ripper ») ont été neutralisé.

Après avoir ligoté l’un des livreurs et mis dans le coffre d’un des deux véhicules (une voiture et un utilitaire), ils ont ordonné au conducteur du camion de les suivre. Selon le site en ligne du Progrès « Il était 6 h 30, quand deux véhicules, sortis de nulle part, ont soudain bloqué le camion. Le conducteur et son passager ne connaissant pas bien le quartier, n’ont pas su nommer précisément le lieu de l’attaque« .

rue de la garaine
@https://www.google.fr/maps/

C’est sur sur le chemin de la Garaine, qui conduit à des jardins ouvriers, tout près du nouveau cimetière, que le convoi s’est arrêté pour transvaser la cargaison de cigarettes et c’est à cet endroit que tranquillement et à l’abri des regards que les malfaiteurs se sont emparés de 411 cartons de cigarettes. Avant de disparaître avec leur chargement, les braqueurs ont libéré leur otage, choqué mais indemne. L’enquête a été confiée à la police judiciaire. (Source Progrès)

La valeur marchande du braquage est considérable : plus de 700 000 euros au prix de vente officiel.

Il y a un mois le même scénario a eu lieu et un camion qui transportait des palettes de cartouches de cigarettes a été braqué. Le chauffeur venait de quitter le dépôt de Mions et circulait sur l’A46 lorsque les braqueurs l’ont escorté jusqu’à Saint-Romain-en-Gier. Là, les individus ont dérobé quatre palettes de cigarettes, avant de libérer leur victime à Givors.

Selon le site lemondedutabac.com, en France c’est la quatrième attaque d’un camion de livraison tabac depuis le début de l’année.

Source Le ProgresLyonMag

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.