Municipales 2020 : les premières réunions publiques

C’est parti pour le tour des réunions publiques des têtes de listes qui se présentent aux élections municipales de mars 2020 et je dirai que ce premier duel à distance sur des thèmes différents et bien en terme de participation on peut dire que la candidate communiste a remporté la première manche. Bien entendu, un grand nombre d’élus e sympathisants se sont donnés le mot pour montrer leur force populaire

Michèle Picard, candidate maire communiste de Vénissieux, a donc organisé sa première réunion publique à la salle Marcel Sembat de Vénissieux, pour parler écologie et développement durable devant à peu près quatre vingt personnes en leur expliquant que son programme prévoit de multiplier les lieux de rencontre avec la nature, lieux de fraîcheur, jardins, mais aussi en faisant appel à une citoyenneté responsable des déplacements et de la consommation. 

C’est paradoxale que sa première réunion évoque l’écologie alors que les élus EELV ont claqué la porte pour faire chambre à part et monter leur propre liste,  on va dire dire que le timing tombe mal, peut-être que la candidate communiste était persuadée que les écologistes se joindraient à sa liste.

Quoiqu’il en soit on peut dire, que la salle Marcel Sembat était bien remplie, à défaut du local de campagne du candidat député Blein où seulement une trentaine de personnes ont participé à cette première réunion et échange entre habitants et candidat. Malheureusement, un grand nombre de colistiers étaient présents ce qui fausse un peu la donne.

Deux réunions à deux endroits différents dont l’une a parlé écologie et développement et l’autre de démocratie et participation. Certes le sujet de l’écologie sera aussi évoqué par Yves Blein mais il faudra attendre le 09 décembre pour connaître son point de vue et ses projets pour convaincre les électeurs qu’il est le mieux placé pour parler d’écologie et de développement durable.

Mais lors de cette réunion du 28 novembre, le candidat Blein, il a exposé son point de vue sur les moyens de faire participer les habitants à un espace d’échange et de concertation, sans rentrer dans les détails.

Les discours et programmes politiques quelque soit le candidat me font penser à une recette que l’on nous vend mais sans vraiment nous indiquer concrètement les ingrédients et le coût.

La faible participation à la réunion du candidat Blein, n’est pas très rassurante, mais à mon avis un couac a eu lieu au niveau de la communication quin’a pas permis aux habitants d’être bien informés en temps voulu.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. Oui, quand on change de veste selon le vent et qu’on se dirige vers l’incarnation de la girouette, on peut ramasser toutes les miettes et vermiceaux qui traînent par-ci par là ! Liste pitoyable d’un tourneur de veste et de paumés qui s’y raccrochent : attention quand le manège va tourner, ça peut secouer !
    Avec ça, ne nous étonnons pas que les citoyens soient dépités et ne viennent pas à ces rendez-vous qui n’en sont pas : aucune conviction de fond, aucune constance, aucune … valeur donc. Du côté des coco, bah on vient, c’est normal, on répond au coup de trompette. Normal que les gens ne viennent plus mus par un intérêt pour les choses de la cité. Vendeurs de bonnetau va !
  2. Le problème de Blein ce n’est pas sa communication …mais plutôt son.equipe wtf !!!!! LBK KESSI GHOUILA …mais qu’elle mascarade…il serait temps que Blein prennent ses électeurs au sérieux…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.