Vénissieux reçoit le Trophée de l’Innovation

La huitième édition des Trophées des maires du Rhône a eu lieu ce lundi à Bron. Pour commencer cette soirée, il y a eu la déclaration en introduction du Directeur Général du Progrès, M. Pierre Fanneau qui a prononcé cette phrase « Mes voeux pour cette année sont simples : être aussi surpris et émerveillé que pour les années précédentes ».

Au cours de cette soirée ou plus de 500 personnes étaient accueillies par le nouveau maire de Bron, Jean-Michel Longueval, on pouvait noter la présence de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. Et pourtant en visitant régulièrement son agenda, il n’était pas noté qu’elle serait présente à cette soirée. Bien évidemment, elle n’était pas seule puisque sur la page FaceBook des « Trophées des Maires de France« , elle était accompagnée de Pierre Alain Millet.
Trophéeinnovation_vénissieux
Vous vous en doutez, qu’elle n’était pas invité pour faire de la figuration, elle était présente pour recevoir un des Trophées. Et notre réseau de chaleur a remporté le prix de l’Innovation qui a été remis par Christian Missirian, EDF Commerce Rhône-Alpes Auvergne. 

Pour la municipalité il fallait une baisse de la facture des usagers et de la réduction des émissions polluantes. Et à ce titre plusieurs choix ont été effectués mais la chaufferie a connu bien des déboires. Entre l’utilisation des graisses animales qui n’a pas été très concluante, on est passé ensuite aux deux chaudières à bois qui ont vite présenté des défaillances. Selon l’article du Progrès « Six ans après le remplacement des installations biomasses défectueuses, la chaufferie n’utilise plus de fioul lourd« . Aujourd’hui la chaufferie fonctionne avec 50% d’énergies renouvelables constituée de 44,2% de résidu d’huile de palme, ce qui permet d’avoir une TVA à 5,5%, ce qui toujours selon Le Progrès se traduit par une baisse de 10 % de notre facture.

Bon, je ne vais pas revenir sur tous les aspects techniques et tarifaires, je vous invite donc à lire l’article du Progrès de ce mardi 29 septembre 2015.

Prix de l’Innovation ou pas, certains locataires constatent qu’en période hivernale, on se les caille. Certes cela n’est pas forcément dû à la chaufferie mais plutôt aux vieux radiateurs qui pour certains n’ont jamais été purgés, et qu’en période estivale l’eau chaude est coupée, mais que l’on ne s’inquiète pas, les délais de coupure sont de plus en plus court, ouf, il était temps !!!! 

En tout cas M. Benkhélifa, ne semble pas être d’accord avec ce prix de l’Innovation puisqu’il a publié sur sa page FaceBook cet article

Vénissieux reçoit le trophée de l’innovation, alors que les Vénissians paient leur chauffage 8% plus cher que la moyenne nationale. La majorité municipale a engagé la commune pour 260 millions d’euros (13 millions d’euros par an sur vingt ans). Le réseau de chauffage est un élément essentiel de l’économie des foyers en représentant 85% des dépenses énergétiques des foyers. La majorité municipale se glorifie -17% sur la facture, il n y pas de quoi être fière ! Si la facture baisse, c’est grâce à la baisse de la TVA à 5,5% et 10% sont basés sur l’action du gouvernement socialiste en grande partie par la croissance des fonds d’aide nationaux pour les énergies renouvelables. Pas glorieux pour nos élus locaux en responsabilité sur ce dossier.

Mais son article ne s’arrête pas là, car par le biais d’un lien internet, on se retrouve sur un de ses articles datant du 10 juillet 2014 sous le titre « Chaufferie, tout va bien… Vraiment ? » d’ailleurs je vous invite à le lire → ICI

Alors, le réseau de chaleur de la ville de Vénissieux, devait-il recevoir le Trophée de l’Innovation, on peut se poser la question. Qu’en pensez-vous ?

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.