1er tour des législatives : Blein en tête 5 commentaires


Sans surprise, le député sortant Yves Blein arrive en tête sur la 14 ème circonscription du Rhône. Son ralliement au parti La République En Marche lui a donné raison, et son score au premier tour des législatives de 2017, n’est pas vraiment une surprise. Sa suppléante Soundès Boudjay et le député peuvent avoir le sourire.

 

A noter le fort taux d’abstention (63,83 %) dans notre ville,  surtout dans les bureaux de vote des quartiers populaires. Une situation qu’il faudra analyser avec beaucoup d’attention.

Autre remarque, les chiffres du maire de Vénissieux ne sont pas rassurants pour Michèle Picard, puisque elle obtient 19,27% ce qui représente 1 924 voix alors que lors des élections législatives de 2012 le taux était de 24,48 % soit 2 991 voix, ce qui démontre une chute vertigineuse de l’électorat communiste lors des élections législatives. Le report des voix sur Benjamin Nivard de la France Insoumise, y est peut-être pour quelque chose.

Au niveau des communes de la 14ème circonscription, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux arrive tout juste à faire un bon score sur la ville de Vénissieux, dans toutes les autres communes, elle arrive loin derrière les autres candidats, et Benjamin Nivard de la France Insoumise arrive devant elle. L’élue qui se réclame du terrain, n’a pas vraiment su convaincre les électeurs, malgré son dernier meeting à la salle Joliot Curie où 300 personnes s’étaient données rendez-vous.

Résultats à Vénissieux :

  • Yves Blein (REM) : 3231 (32,36%)
  • Yassine El Hassak (UPR) : 104 (1,04%)
  • Véronique Giromagny (EELV) : 274 (2,74%)
  • Maurice Iacovella (UDI-LR) : 536 (5,37%)
  • Saïda Estival (M100%) : 9 (0,09%)
  • Yanis Marcoux (SE) : 23 (0,23%)
  • Franck Muller (DLF) : 182 (1,82%)
  • Damien Monchau (FN) : 1435 (14,37%)
  • Benjamin Nivard (FI) : 1517 (15,19%)
  • Michèle Picard (PCF) : 1924 (19,27%)
  • Béatrice Decrept (DVD) : 0 (0,00%)
  • Valérie Bridon (LO) : 26 (0,26%)
  • Marie-Christine Seemann (LO) : 161 (1,61%)
  • Adrien Drioli (PS) : 335 (3,36%)
  • Lotfi Ben Khelifa (PS) : 0 (0,00%)
  • Yacin Ayvali (PEJ) : 131 (1,31%)
  • Thierry Dussud (EXD) : 96 (0,96%)
  • Inscrits : 30712 – Votants : 10189 (33,18%) – Blancs : 132 (1,30%) – Nuls : 73 (0,72%) – Exprimés : 9984

Chiffres sur la 14ème circonscription

  • Nombre d’inscrits sur les listes électorales : 74 261
  • Taux d’abstention : 63,83 %
  • Votes blancs ou nuls : 573
Candidat Etiquette politique Nombre de voix %/exprimés
Véronique Giromagny Ecologiste 852 3,24
Béatrice Decrept Divers droite 1 0
Yves Blein LREM 9 463 36
Thierry Dussud Extrême droite 275 1,05
Valérie Bridon Divers gauche 80 0,3
Maurice Iacovella UDI / LR 1 852 7,05
Damien Monchau Front National 4 629 17,61
Michèle Picard Communiste 2 746 10,45
Benjamin Nivard France Insoumise 3 835 14,59
Marie-Christine Seemann Extrême gauche 347 1,32
Adrien Drioli Parti Socialiste 1 109 4,22
Yassine El Hassak DIV* 198 0,75
Lotfi Ben Khelifa Divers gauche 0 0
Yalcin Ayvali DIV 255 0,97
Yanis Marcoux DIV 44 0,17
Saïda Estival Divers gauche 32 0,12
Franck Muller Debout la France 570 2,17

* Divers, étiquette non précisée.

Pour rappel : résultats du 1er tour des législatives 2012 dans cette circonscription

Nombre d’inscrits sur les listes électorales : 70 147

Taux d’abstention : 51,32% / Votes blancs ou nuls : 1,44%

Candidat Etiquette politique Voix % Exprimés
Yves Blein Parti Socialiste 12 461 37,03%
Sandrine Ligout Front National 7 269 21,6%
Christophe Girard UMP 5 866 17,43%
Michèle Picard Front de gauche 4 612 13,7%
Zafer Girisit Europe Ecologie Les Verts 1 015 3,02%
Saliha Mertani Modem 735 2,18%
Mounir Grami Sans étiquette  556 1,65%
Maurice Iacovella Alliance Centriste 382 1,14%
Marie-Christine Seemann Extrême gauche 334 0,99%
Djida Tazdaït Parti radical 169 0,50%
Jérémy Coste Nouveau Centre 158 0,47%
Pierre Léglise Sans étiquette 97 0,29%

 

 

 

 
 

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

5 commentaires sur “1er tour des législatives : Blein en tête

  • Guillaume
    Au plan national moins d’un électeur sur deux s’est déplacé jusqu’aux urnes et à peine plus d’un sur trois pour la 14e circonscription du Rhône. Une large parti des citoyens ne voient plus d’intérêt d’aller voter aux législatives soit parce qu’ils pensent que cela ne permet pas de changer les choses soit parce qu’il ne trouve pas de candidats pour porter leur aspiration. Et pourtant c’est dans l’hémicycle que la politique des 5 prochaines années se jouera.

    Dans la 14e les électeurs qui se sont déplacés ont fait le choix de porter en tête le député « hollandiens » sortant qui a voté pendant 5 ans toutes les lois les plus rétrogrades les unes que les autres (facilitation des licenciements, recul des droits sociaux pour les salariés dans les entreprises, favorable à la déchéance de nationalité etc…). Certes Mr Blein sait surfer sur la vague de popularité du président fraîchement élu, il avait fait le coup en 2012 en s’affichant non pas avec son suppléant mais avec Hollande. Il a récidivé en 2017 surfant sur la vague en Marche. D’ailleurs il n’a pas hésiter à trahir les électeurs socialistes en ne soutenant pas le candidat élu aux primaires dont il était l’organisateur. Pire il a carrément soutenu avant le 1er tour de la présidentielle un candidat d’un autre mouvement. ça inspire confiance dans l’avenir.

    Alors que la circonscription a une assise de 4000 électeurs supplémentaires, Mr Blein fait 3000 voix de moins qu’en 2012. Il n’atteint même pas les 12.5% des inscrits pour être au second tour. C’est au bénéfice de sa place de 1er qu’il y accède. La démocratie est bien malade tout de même.

    La politique macroniste de destruction des droits des salariés va pouvoir s’opérer, les patrons des boites du territoire vont pouvoir continuer à fermer et à licencier tranquillement (Mr Blein leur a toujours donné raison). La suppression de la taxe d’habitation c’est la reprise en main des communes par l’état car la démocratie locale c’est aussi avoir les moyens de la mettre en place. Là les maires ne fixeront plus l’impôt local. Système mis en place lors de la révolution (contribution mobilière).

    Le deuxième tour de la 14e ressemble à celui de la présidentielle. Libéralisme sauvage face au fascisme. s’il faut battre le FN en priorité, avoir un macroniste nous promet beaucoup de déboire aussi. Il va falloir se battre dans la rue et dans nos boites pour défendre nos droits.

  • ana
    Le gagnant n est pas blein soyons honnêtes, c est l abstention.
    Les personnes qui tenaient les bureaux de vote étaient en dépression …
    Après on va dire qu’ils ont été élus largement, mais c est faux les gens n’ont pas compris, on leur a dit qui avait gagné avant.
    Il faudrait interdire les sondages « prêt à penser » et cela 4 mois avant et annuler les élections si plus de 50% d’abstention. Et faire les élections en hiver un jour de semaine.
    Mais bon, on peu réver…
  • Rachid Zani
    C’est la fin de la démocratie participative et le début d’une « autocrassie » régie par les appareils qui augurent de lendemains incertains et d’un avenir bien triste pour ce pays. Il n’y a pas de quoi pavoiser et encore moins de crier victoire quand on est à l’origine de 64% d’absentions.Hollande/Macron tout ça c’était du pipeau et les dés joués d’avance.
    Avec un peu de chance Blein va être élu avec les voix du fn puisque les marcheurs s’affichent à droite désormais; Quelle spectacle affligeant, quelle honte! N’oubliez pas qu’un jour ça va vous péter entre les doigts!

    Le Ps quand à lui a tirer sa révérence et puisse ses affidés réfléchir au devenir de leur situation et faire profil bas au regard d’une forfaiture quand ils sont sinon autant responsables d’une débâcle annoncée.