19 mars 1962 : cessez-le-feu en Algérie

La ville de Vénissieux commémore le cessez-le-feu en Algérie, cette guerre longtemps sans nom a suscité de vive réactions de toutes parts. Je ne vais pas revenir sur les atrocités de la guerre commis des deux côtés, ni sur la torture qui a longtemps été ignoré par les différents gouvernements et que le parti communiste français a toujours dénoncé. Mais l’histoire n’est pas totalement écrite car il reste encore de nombreuses zones d’ombre que l’on connaîtra au fil des commémorations.

Petit historique pour se rappeler ce jour.

Le 19 mars 1962, à midi, prend officiellement effet un cessez-le-feu qui met fin à huit ans de guerre en Algérie.

La veille, le gouvernement français a cédé au gouvernement provisoire de la république algérienne ses pouvoirs sur l’Algérie et le Sahara.

Un double référendum vient bientôt conforter cette décision. Le 8 avril 1962, les Français de métropole approuvent à plus de 90% le choix du général de Gaulle. Le 1er juillet 1962, les Algériens se prononcent encore plus massivement pour l’indépendance de leur pays.

L’indépendance devient effective le 3 juillet 1962. Le 4 juillet, Ahmed Ben Bella s’installe à Alger en qualité de président de la nouvelle république. Le 5 juillet, l’indépendance est officiellement proclamée.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.