1961 : quel collectif choisir ?

C’est officiel, le collectif vénissian du 17 octobre 1961 est créé. On retrouve dans ce collectif des Mahmoud Hamdiken en tant que président et Mr Fischer président d’honneur. Je ne reviendrai pas sur le parcours de ces deux personnalités locales, étant donné que l’article du Progrès le fait très bien. L’initiative de ce collectif est d’après le journaliste du Progrès, est Mr Kessi conseiller municipal vénissian qui autrefois avait les « faveurs » des élus communistes. Ce nouveau collectif regroupe plusieurs associations et son rôle est de faire un travail sur la mémoire autour des évènements dramatiques d’octobre 1961. Mais il existe aussi un autre collectif  « le collectif des associations algériennes pour la reconnaissance du 17 octobre 1961 » qui en fait doit faire le même travail de réflexion et de mémoire. Alors pourquoi deux collectifs différents pour un même travail, on se le demande. Querelle de personnes ? peut-être. On sait que les relations entre Mr Chebel et Mr Hamdiken ont souvent été tendues, mais ne pouvaient-ils pas trouvé un moyen de se retrouver autour d’une table afin de faire un travail de fond sur cette période dramatique de l’histoire de France.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.