A.N.R.U

ANRU, c’est un truc dont vous en avez certainement entendu parlé ou lu dans les prospectus de la ville. L’ANRU, c’est l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. On a eu droit à l’ANRU 1 et maintenant le nouvel épisode avec l’ANRU2. Et à ce titre, Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, ainsi que Idir Boumertit (PG), adjoint en charge du Grand projet de ville, et Mme Yolande Peytavin (PCF), ont été à Paris, début janvier, pour défendre le protocole de préfiguration du nouveau programme de renouvellement urbain des Minguettes, qui portera jusqu’en 2030.

Et question chiffre, çà déménage, car selon l’article du journal local Expressions, d’ici 2030 il y aura :

  • 1185 logements démolis,
  • 2085 construits
  • 4000 logements rénovés
  • 4000 autres résidentialisés
  • 90000 m² d’activités économiques créés.

Bon faudra m’expliquer le terme « résidentialisés » !!!

Mais ce n’est pas tout puisque selon la Délibération n° 2015/6 du conseil municipal de la Séance publique du 12 octobre 2015 concernant le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain 2015-2024 du Protocole de Préfiguration Métropolitain ANRU

Deux secteurs ont été identifiés comme prioritaires en termes de stratégie opérationnelle :

  • Aménagement secteur Marché/Monmousseau/Balmes : réussir l’accroche au centre-ville et transformer la place du marché
  • Aménagement secteur Darnaise/Porte Sud : réussir le développement économique et le changement profond du quartier Darnaise en lien avec Saint-Fons.

Pour la ville les opérations urgentes sont :

a) Lancement du relogement pour le projet Minguettes (sous maîtrise d’ouvrage des bailleurs sociaux), avec une priorité sur une barre ICF, situées du 1 au 21 avenue Monmousseau, (198 logements) et une tour sur le secteur Darnaise (tour 36 Grand Lyon Habitat 69 logements).

b) Réhabilitation du parc social existant (sous maîtrise d’ouvrage des bailleurs sociaux) : deux opérations sont proposées à l’ANRU : – Monmousseau / résidence E. Herriot (200 logements) ALLIADE – Pyramide: résidence Le Couloud (22O logements) SACOVIV.

Le coût global de ces quatre opérations est de 37 millions d’euros, l’ANRU prendra en charge 70 % du financement des démolitions et 10 % de celui des réhabilitations. (Lire l’article de Expressions)

TOur ICF Monmousseau

Mais bon je ne vais pas revenir en détail sur ce nouveau programme ANRU, mais depuis des années, des dizaines de milliards d’euros ont été injectés dans les banlieues à travers les programmes ZFU (zones franches urbaines), ZUS (zones urbaines sensibles), la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain), des plans pour l’égalité des chances, l’ACSÉ (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances) ou encore l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine).

Et à qui profitera cette nouvelle rénovation urbaine, aux vénissians ? aux promoteurs immobiliers ? Des questions que l’on est en droit de se poser. Si on pouvait investir autant d’argent dans l’humain, beaucoup de problèmes auraient été réglés. Ou est l’argent pour éviter l’échec scolaire, pour la formation, pour l’emploi, pour les aides dans les grandes écoles, etc etc.

Je retiendrai cette déclaration de Mme Picard, maire communiste de Vénissieux :

Démolir pour reconstruire à taille plus humaine, c’est bien, mais pas suffisant, si les habitants et les jeunes restent exclus du marché du travail. Toute la difficulté réside dans le fait de lier davantage le projet urbain au projet social, et de ne pas inverser les priorités. Jamais les politiques de la Ville, et ce n’est pas leur vocation, ne pourront se substituer au droit commun de l’État dans les quartiers en difficulté en termes d’éducation, de sécurité et autres.

C’est vrai les habitants et les jeunes ne doivent pas rester exclus du marché, mais peut-elle nous dire à combien s’élève exactement le budget consacré à l’emploi et aux commerces, délégation tenu par l’adjoint Djillanie Benmabrouk (personnalité civile). Et je me demande pourquoi rien n’a été construit sur le terrain de Monmousseau, y a t-il un projet ? Et pourquoi, etc etc, etc …

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1.  » Bon faudra m’expliquer le terme « résidentialisés » !!!  »

    Tu prends le couloud depuis quelques temps on te réponds Résidence le Couloud , le nom change fait classe mais çà reste le même b****l

    Pourtant Wikipédia le dit bien  » La résidentialisation est un type d’opération de rénovation urbaine, apparue en France au début des années 1990. Elle est généralement vue comme une amélioration du cadre de vie des quartiers d’habitat social. »

  2. Il n’y a pas que les minguettes. ..que faire des 4 tours des monery. ..aucun projet de demolition pour reconstruire des immeuble à taille humaine?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.