Haut-debit : la fibre à Vénissieux ?

La fibre à Vénissieux, c’est pour quand. C’est la question que se pose un grand nombre d’habitants, et de professionnels. Et bien selon l’article du Progrès en date de ce mardi 26 janvier 2016, « la couverture du territoire vénissian pourrait être achevée à l’horizon 2018 ».

Et bien on peut dire que c’est une bonne nouvelle. En lisant cet article j’ai été surpris d’apprendre qu’actuellement seuls les habitants du Moulin-Vent bénéficient du très haut débit. Si parmi vous, se trouvent des lecteurs, habitant dans ce quartier, j’aimerai bien savoir quel opérateur propose la fibre.

C’est Orange qui est en charge des travaux.

Mais selon l’article, « du côté de la ville on reste très prudent ».

Affaire à suivre !!!

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. Pour information cela semble avancer plus vite que cela n’est normalement prévu, ou en tout cas on voit des choses se passer.

    J’ai pu constater des sondages sous-terrain ces vendredi et samedi dans le quartier de la mairie (intersections Croizat/Huel et Ferry/Pasteur) et à priori c’est bien pour de futurs passages de fibre à en croire les sous-traitants s’en occupant (parlant malheureusement mal français, ce qui n’aide pas).

  2. C’est très simple la terminaison coaxiale est simplement ce qu’utilise numéricable …… et cela n’a rien à voir avec de la fibre optique à proprement parler. Le réseau câblé utilise la norme DOCSIS et selon la qualité du réseau va amener de 30 à 400Mbps, sachant que sur Vénissieux le réseau ‘promets’ jusqu’à 100Mbps mais plafonne très régulièrement chez ses usagers à 40Mbps maximum. À comparer au 1Gbps obtenu sans sourciller sur la vraie fibre optique qui a encore de la marge sous le pied pour les décennies à venir.

    En fait suite à un procès en 2008 numéricable a eu le droit d’appeler ses offres câbles sous le nom ‘fibre’ ( https://www.degroupnews.com/internet/numericable-france_telecom-fibre_optique-justice-tres_haut_debit ) sous le prétexte qu’une partie du réseau se trouvait en fibre optique en dehors de chez l’abonné. Un technicien télécom répondrait à cela qu’en ce cas une liaison adsl est aussi une liaison fibre vu qu’une fois relié au central téléphonique par la ligne adsl ce sont des fibres qui prennent le relais.

    Ayant racheté SFR dernièrement (……..) Numéricable propose donc maintenant toujours ses offres « fibres » là où son réseau est installé mais maintenant le propose aussi sous sa nouvelle marque (SFR donc) tout en prenant une précaution dernièrement puisqu’ils parlent de fibre à terminaison coaxiale, pour la simple et bonne raison que les autres opérateurs considèrent toujours cela comme un mensonge (ça l’est) et continuent à tenter de faire stopper cette appellation frauduleuse, d’où par exemple la campagne de publicité de Orange sur la « vraie fibre », petite pique vers numericable.

    Numéricable utilise tout simplement sur vénissieux (et les autres communes d’ailleurs) les anciens réseaux Lyonnaise Câble, devenus Noos. À noter d’ailleurs que le lobbying dans le département est à son plus haut, avec les deniers publics sous le nom d’EPARI ( http://www.cable-rhone.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=5 ) dans le seul et unique but d’inciter les villes à utiliser un réseau câblé, ce qui prive de concurrence les utilisateurs potentiels puisqu’aucun opérateur ne propose d’offre sur ce genre de réseau du siècle dernier (Bouygues le fait actuellement mais plus pour longtemps). Ils se donnent bonne conscience en offrant la possibilité aux autres de passer via leur réseau en sachant pertinemment que personne ne le fera déjà vu sa qualité et sa non-évolutivité.

    J’espère que mon petit pâJté reste lisible :)

  3. Merci pour ses precisions, certains ont la fibre mais de leur box sort un câble coaxial donc perte de début ?/peut on avoir des eclaircissements
  4. C’est généralement Orange qui s’est occupé de fibrer les immeubles en question, bien que SFR en a aussi fait quelques uns à priori.
    Pour autant lorsqu’un opérateur fibre un immeuble il est dans l’obligation de laisser l’accès à ses équipements aux autres opérateurs qui le souhaiteraient. Ainsi lorsqu’un immeuble a été fibré par Orange par exemple, Free peut très bien y faire l’adduction (fait d’acheminer sa propre fibre au pied de l’immeuble) pour ensuite y desservir ses clients tout comme SFR peut faire de même (ils ne le feront pas dans un immeuble où Miséricable est présent par contre, faut pas déconner autant rester sur une technologie du siècle dernier…)

    Il existe ensuite deux types de fibrages, dédié ou non. La fibre ‘dédiée’ est déjà pré-câblée pour tous les opérateurs depuis la prise de terminaison optique (PTO) au point de mutualisation (PM) dans l’immeuble sous réserve que l’opérateur voulu soit présent. Pour la fibre non dédiée il n’y a qu’un brin de fibre qui part de la PTO, relié ensuite sur la fibre vertical au point de branchement optique (PBO) sur la pallier pour partir au PM ensuite où il sera relié par le biais d’une jarretière optique (un bout de fibre avec des connecteurs) sur la connectique de l’opérateur voulu (il suffira pour changer d’opérateur de changer la jarretière d’emplacement).

    Bref, quand un opérateur fibre un immeuble il n’est pas le seul à y proposer ses services.
    (Je suis technicien ADSL/Fibre pour un des opérateurs cités dans mon commentaireJ)

  5. A mon souvenir a l’époque ou Free proposait ses 1Gb / s en fibre j’avais appelé et ils m’avaient répondu qu’au niveau câblage ils en étaient au moulin a vent , a confirmer donc ..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.