Cas de gâle : la mairie a t-elle vraiment fait le nécessaire ?

Plusieurs infos de personnes différentes m’ont confirmé que ces cas de gale (4 en maternelle et 2 en primaire) ont bien été constaté il y a déjà plus d’une semaine. Il y a même eu quelques petits accrochages en la mairie et la directrice car la ville n’a pas pris les précautions nécessaires au bon moment. En sachant qu’il y a 15 jours d’incubation on peut sans trop s’avancer dire que de nouveaux cas vont surement apparaitre dans les jours qui à venir. Comment peut-on dire aux ATSEM de procéder à la décontamination des salles de couchettes, si les précautions n’ont pas été prises. Cette maladie comme je l’ai dit est très contagieuse et les médicaments ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Je pense que tous les candidats doivent se pencher sur cette histoire de santé publique et sur la situation financière des parents qui n’ont pas forcément l’argent nécessaire pour faire face au problème. Dès l’apparition des premiers symptômes l’école aurait du fermer pour procéder à une décontamination et avertir les parents d’élève de prendre les précautions nécessaire. Bien évidemment aucune info sur le journal Le Progrès. Pourquoi ?

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.