Santé

Des cas de gale constaté à l’école Henri Wallon. D’après un parent d’élève. Ce parent aurait téléphoné à la mairie et on lui a simplement dit de ne pas s’alarmer. A priori la ville de Vénissieux a remis un courrier à tous les parents D’après mes infos il y a quatre cas en primaire et un en maternelle. Les parents se demandent pourquoi l’école n’est pas fermée en sachant que cette maladie est très contagieuse. Aux dernières nouvelles les services de l’école ont désinfecté les couchettes,  les draps et qu’actuellement les siestes en maternelle ont été suspendu. Il faut aussi savoir que cette maladie bénigne de la peau est provoquée par un parasite humain, le Sarcopte Scabei. Elle est très contagieuse et peut toucher absolument tout le monde car elle n’a rien à voir avec l’hygiène. Elle se transmet par contact direct, vêtements, peau contre peau… Les cas de gale dans région Rhône-Alpes sont en recrudescence, une maladie qui avait disparu mais qui semble revenir à une grande vitesse. D’après les infos du Progrès datant de janvier 2014 deux cent cas ont été signalés en 2013 à l’Agence régionale de santé (ARS) de Rhône-Alpes contre 162 en 2012. Depuis le 1er janvier, 24 signalements ont été reçus dont 17 en milieu scolaire, notamment à Charbonnières, Givors, ou encore… Saint-Romain-en-Gal. Ecoles, maisons de retraites et hôpitaux sont touchés.

Que vont faire les services d’hygiène de la ville, la question reste sans réponse. Il ne faut à priori, ne pas ébruiter l’affaire.

Il faudrait savoir:
Comment réagit la mairie  ?

Traite-elle correctement le problème ?

Que peut-on faire avec les parents en direction de la mairie ? des syndicats ?

Comment se fait-il que le traitement médical n’est pas remboursé par la sécurité sociale ?

Comment vont se soigner ceux qui ne peuvent pas payer ?

Est-ce que les syndicats enseignants vont dire quelque chose sur cette question des soins payants ?

 

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. Et puis voici les recommandations du Ministère des affaires sociales et de la santé

    http://www.sante.gouv.fr/gale.html

    Il faut que l’académie travaille avec la Mairie pour prendre les bonnes décisions. Il faudra peut être désinfecter l’établissement, ce qui entraînera sa fermeture pendant au moins deux jours. Souhaitons que l’on n’en n’arrive pas là.

  2. Merci Guillaume pour ces précisions. Effectivement si la gale a fait son apparition dans une eco!e des minguettes et vu le nombre important de la population et que certains n ont pas forcément les moyens de se payer les médicaments : il est très probable que la situation s aggrave : la mairie et tous les candidats à l election municipale doivent rapidement prendre conscience de ce problème d ordre sanitaire
  3. La gale est effectivement une maladie bénigne mais contagieuse causée par un acarien qui se loge sous la peau. Elle traîne surtout une mauvaise réputation alors qu’en réalité elle n’est pas consécutive à une mauvaise hygiène. Sans en faire une psychose, il vaut quand même mieux éviter les contacts avec d’autres personnes lorsque l’on est contaminé afin d’endiguer sa propagation. Il n’y a pas de risque majeur pour la santé mais il est très difficile de s‘en débarrasser. Et les produits sont en effet assez chers et non remboursés. Les produits pour le corps ou pour les draps et vêtements coûtent presque 20€ chacun et ils sont vite utilisés. Il existe aussi un médicament à prendre en une seule fois mais il est lui aussi pas donné. Sans parler des lessives à faire en grand nombre à des températures élevées. Bref ça coûte vite des sous.

    Pour ce qui est de la sécu, depuis que le PS et l’UMP sont passés par là en plus de 30 ans, on s’est beaucoup éloigné du « on cotise selon ses moyens et on reçoit selon ses besoins ». Et comme le financement de la sécurité sociale est basé sur les cotisations salariales et patronales et que les gouvernements précédents n’ont eu de cesse et continuent encore d’alléger les entreprises de leur contribution, cela ne va pas aller en s’arrangeant. J’espère que l’on va demander à la mairie de financer ce qu’elle n’a pas à faire. Elle doit prendre des disposition c’est certain mais ce n’est pas aux habitants de payer la facture des soins.

    Pour que le traitement marche, il faut qu’il soit pris par l’ensemble des personnes qui ont eu des contacts réguliers avec les porteurs. Il faut faire intervenir l’ARS mais elle doit déjà être prévenu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.