Centre ville : les commerçants demandent des mesures rapides

Je me demande si lors de la visite de quartier du Centre, du samedi 03 octobre 2015, Mme Michèle Picard, maire communiste, et M. Benmabrouk (Société Civile), adjoint à l’emploi et aux commerces sont partis rendre visite aux commerçants.

Car ils sont, colère de chez colère, et une pétition à l’initiative de M. Micollet kinésithérapeute au Centre ville, a été signée par plus de 500 personnes. L’initiateur de cette pétition âgé de 74 ans ne trouve personne pour prendre le relais de son cabinet et selon Le Progrès qu’il a interviewé, il a déclaré

« Des cabinets médicaux ne trouvent pas de successeurs et des services paramédicaux abandonnent le centre ville pour la zone franche » 

Pétition_commercants_venissieuxEt c’est vrai que la plupart de la ZFU (Zone Urbaine Franche) se trouve dans le quartier des Minguettes, la preuve même le groupe Carso, dont la ville, se vante de son implantation à Vénissieux, est située en zone franche. Vous allez me dire qu’ils ont parfaitement le droit, oh que oui, car les avantages sont intéressants – les entreprises et professions libérales, qui s’installent en Zone Franche Urbaine bénéficient de diverses exonérations dont les charges patronales, de l’impôt sur les bénéfices et ceci durant les cinq premières années de fonctionnement, afin de favoriser le développement économique et l’emploi dans ces secteurs. Ouep, faudrait dire aux jeunes ce qu’ils pensent de la zone franche. 

Mais soyons plus précis sur cette ZFU : (Source Service-public.fr)

L’exonération d’impôt sur les bénéfices (impôt sur les sociétés ou sur le revenu) est fixée à hauteur de :

  • 100 % pendant les 5 premières années
  • 60 % pendant la 6e année,
  • 40 % pendant la 7e année,
  • 20 % pendant la 8e année.

Les bénéfices réalisés par des activités exercées hors d’une ZFU-TE sont exclus de l’exonération et soumis aux règles générales. L’allègement fiscal ne peut dépasser 50 000 € par période de 12 mois. Ce plafond est majoré de 5 000 € par nouveau salarié résidant dans le quartier et embauché à temps plein pendant au moins 6 mois.  Les entreprises créées entre janvier 2015 et le 31 décembre 2020 dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (ou existants déjà au 1er janvier 2015) peuvent bénéficier d’une exonération temporaire de cotisation foncière des entreprises (CFE) dans la limite de 77 089 € de base nette imposable en 2015 :

  • à 100 % pendant 5 ans,
  • à 60 % la 6e année (de la 6e à 10e année pour les entreprises de moins de 5 salariés),
  • à 40 % la 7e année (de la 11e à la 12e année pour les entreprises de moins de 5 salariés),
  • à 20 % la 8e année (de la 13e à la 14e année pour les entreprises de moins de 5 salariés).

On comprend maintenant l’implantation du Groupe Carso à Vénissieux, et les vénissians attendent avec impatiences les créations d’emplois et les propositions de stages de formation ou autres. 

Mais revenons sur le centre ville car M. Micollet, dénonce aussi :

La fermeture de nombreuses fermetures de commerces comme la boulangerie qui se trouvait sur la rue Gambetta, ou la fermeture de la maison de la presse

Et je rajouterai, la disparition des agences d’intérim.

Suite à cette situation, M. Micollet et quatre médecins du Centre ont adressé un courrier au maire Michèle Picard concernant l’opportunité d’une extension de la zone franche au coeur historique de Vénissieux. On verra bien ce que décideront Mme Le Maire et l’adjoint à l’emploi et aux commerces.

Picard_BenmabroukEt M. Djilannie BenMabrouk adjoint à l’emploi, il en pense quoi de tout cela. Il ne nie pas le taux de vacances sur le Centre, mais ne vous inquiétez pas car d’après lui, cela n’est pas « spécifique à Vénissieux« , la preuve, il a été récemment à une réunion du SDUC « au cours de laquelle toutes les villes ont exposés leurs difficultés en la matière« , et de rajouter « du fait notamment des modes de consommation qui ont sensiblement changé« . 

Mais qu’est-ce qu’on s’en moque un peu du SDUC dont personne ne connait, les commerçants et les vénissians n’arrêtent pas de dire que le Centre historique de Vénissieux, troisième ville du Rhône et sixième ville de la Région, est « morte« , et lui nous parle de sa réunion du SDUC, de « l’aménagement du nouveau parking qui a coûté 176 000 euros » etc … Ah ouais, et bien là, comme les commerçants, suis colère de chez colère 🙂 et heureusement que la boulangerie et la pâtisserie Dallery attirent du monde, sinon, j’vous pas dis pas ce que serait devenu le centre ville, un vrai désert.

Pour défendre sa politique et celle de la ville, il se « justifie » derrière l’organisation des sept réunions qu’il a organisé dans les quartiers, et sur les 300 commerçants invités, ou seulement une quinzaine seulement étaient présent. Bon, déjà il devrait se poser la question, pourquoi ne se sont-ils pas déplacés.

Bref, j’ai encore des doutes sur la volonté politique de re-dynamiser le centre ville de Vénissieux, et que l’on ne vienne pas me dire que la construction de l’immeuble Le Miroir (dont les travaux n’ont même pas encore débuter) va permettre au centre de trouver un nouveau souffle.

L'info c'est le partage !.

5 Commentaires

  1. @ Alexandre mais mon pauvre malgré ta bonne volonté a Vénissieux, on ne peut rien espérer avec ces décideurs qui sont plongés dans leurs rêves idéologiques qui sont dépassés ! ! il y a que le bulletin de vote pour les virer, là c’est une autre paire de manches ! cette place ils l’ont massacrée déjà en enlevant ce monument aux morts que j’ai toujours connu depuis mon enfance ensuite l’ apothéose avec ce parking ou c’est carrément le bordel surtout devant chez toi, il n’y a plus de dynamisme a Vénissieux ( oui pour des conneries qui nous coutent chères ) a bon entendeur !

  2. 2025…centre ville de Vénissieux, le casino a baissé le rideau…Enfin ! Il ne reste plus rien, mission accomplie, le musée de la résistance n’a plus lieu d’être éradiqué puisqu’à présent c’est lui le Roi de la place où il ne se passe plus rien. Le temps s’est arrêté et l’esprit résistant a eu raison de tout le reste, des nazis et de l’avenir. Soyons fier de notre gloriole, asseyons-nous sur nos exploits passés fantasmés, un tapis de lauriers en cendre.

  3. Je suis en pleine création d un cabinet de gestion administrative notamment spécialisée dans le Domaine de la naturalisation française ! Et bien a part aux minguettes rien pour moi alors que dans le centre de nombreux locaux pourraient être déclarés ZF pour le développement du centre et non sa disparition comme aujourd hui ….Coco pour les créateurs d entreprises ? Ok je vous écoute ! Je me lance vous me proposez quoi pour démarrer sans charges le temps de facturer ? Pôle emploi rien ! La ville ? Rien ! Le département rien ! Alors la semaine de l emploi, du créateur, l auto entrepreneur ! C est pour qui ????? Merci pour vos réponses … Ah oui j oubliais il faut débourser près de 1500€ pour déposer statuts kbis et parution donc il faut sortir de l argent avant d en gagner et après ça on dit qu a venissieux on aide les créateurs d entreprises ? Merci a l adjoint compétent de prendre contact avec moi et de m expliquer comment!!!!

  4. Merci pour l’article
    Pour une fois je vais être d’accord avec Djil Ben Mabrouk lors de différente réunion peu de commerçant viennent et les invitations ont bien été donné
    Et ce monsieur lance une pétition pour faire signer un constat que l’on est tous au courant et tous d’accord
    Et parcequ’il n’arrive pas à vendre on le voit s’il avait vendu je n’aurais jamais connu son existence
    En effet la ville propose rien et donne aucun moyen au centre pour se redynamiser
    Une solution organiser des Evènements ( voitures anciennes collectionneur,….)le samedi jour ou des commerces
    devraient cartonner.
    Ces Evènements donneraient un autre visage au centre et permettrait au nouveau arrivant de rester le samedi sur Venissieux et donc de prendre de nouvelles habitudes
    Cela permettrait aussi a de nouveau entrepreneur d’avoir envie d’ouvrir une fromagerie, une poissonnerie , des vêtements pour enfants…..
    L’arrivé de casino , du crij ,le départ de l’école Jeanne d’arc et surtout la non activité du muse de la résistance fait fermer de nombreux commerces .
    2 eme solution
    La mairie doit débloquer des fonds pour aider l’installation de la presse couple avec un autre commerce existant tabac/presse,photographe/presse, épicerie /presse ….
    Elle peut le faire comme elle l’a fait avec virginie boutique ou encore la boulangerie lorton qui depuis a fermé
    Le mardi 20 octobre 2015 plein centre organise un rassemblement des commerçants afin de discuter des solutions
    La marie nous oublie prenons nos responsabilités et agissons concretement
    Pour ma part c’est la dernière fois que j’essaye si c’est un flop j’abandonne l’association des commerçants et on se laissera éteindre a petit feu ….
    Tout les commerçants sont invités il recevront une invitation avec le lieu

  5. Je suis d’accord avec Mr Micollet a Vénissieux centre plus d’ophtalmo plus de pédiatre les magasins ferment les uns derrière les autres que reste t- il des banques et des coiffeurs dont certains sont ouvert le dimanche . En plus cette place est affreuse ! ! ! ! bravo les têtes pensantes , il faudrait peut être penser a aménager le sens de circulation coté Eglise et boulangerie cette rue c’est une catastrophe ! ! ! a bon entendeur ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.