C’est officiel, Bizarre ! entre dans l’histoire

Heu, j’exagère un peu en publiant ce titre. Quoiqu’il en soit, n’ayant pas été convié à l’inauguration officielle (dénigrement de la part de la municipalité concernant les blogs vénissians) je suis obligé de prendre en compte l’article de notre journal local Expressions.

Alors le titre de Expressions est simple Bizarre est bien né et selon l’article il y avait du beau monde pour cette inauguration

  • Xavier Inglebert : préfet à l’égalité des chances
  • Florence Verney-Carron : vice-présidente de la Région déléguée à la culture et au patrimoine
  • Georges Képénékian : adjoint à la culture de la Ville de Lyon
  • Michèle Picard : maire de Vénissieux
  • Yolande Peytavin : première première adjointe
  • Bayrem Braiki : adjoint à la culture, aux finances et au développement numérique

Tous unis pour la naissance de ce nouvel espace des musiques urbaines et aux arts numériques. Dans son discours inaugural, Mme Picard, maire communiste de Vénissieux a déclaré

Parce que Bizarre s’adresse, en partie, à la jeunesse, situé aux frontières des cultures urbaines, des musiques actuelles et des arts numériques. Je le dis aux jeunes créateurs et au jeune public : emparez-vous de cet outil remarquable, emparez-vous des opportunités et des possibilités qu’il offre, pour faire émerger une expression singulière, une impression artistique, la vôtre !

Ouais, cool, allez tous les jeunes et moins jeunes des quartiers avec des projets musicaux, allez vite « envahir » cet espace qui vous appartient. Allez vous inscrire, monter des projets d’arts numériques et comme le dit si bien Mme Picard « emparez-vous de cet outil remarquable,…. » De plus cette salle se trouve à quelques mètre de l’arrêt de Tram Joliot Curie – Marcel Sembat.

Elle tenait aussi à nous rappeler un petit rappel historique :

Bizarre ! est un projet initié par la Ville de Vénissieux, porté par l’idée du réaménagement du Truck, salle de rock dans les années 80, et qui a fermé en 1989.

Salle de Truck qui a mon sens a été un fiasco. J’espère que Bizarre ! ne subira pas le même sort, car que d’argent investi pour faire ouvrir cette salle.

Deux ans de travaux et 1 830 000 € d’investissements tripartite (Etat, Région commune) dont une partie financée par le biais de DDU. Ah oui cette fameuse DDU, argent qui aurait pu servir par exemple à installer des tableaux numériques dans les groupes scolaires vénissians, ou faire des travaux dans certains etc etc etc ….

Allez, on va encore me dire que je suis contre la culture, et ben non, suis musicien, d’ailleurs je vais de ce pas demander la réservation d’une salle de répétition pour monter un groupe 🙂

Et comme le dit Mme Picard

Alors, bon vent à Bizarre et bon vent à la création contemporaine.

Ouais bon vent à Bizarre et que tout monde s’approprie cet espace, allez y nombreux, faites sortir de vos quartiers vos talents, danse, musique, multimédia, puisque la ville de Vénissieux nous offre cette magnifique salle avec tous les équipements nécessaires à la création.

Bien évidemment on pourrait demander à la municipalité quelles seront les dépenses de fonctionnement ? Et selon l’article du Progrès daté du 05 février 2016

En 2014 l’association « Bizarre ! » avait un coût de fonctionnement de 268 000€ dont 87 500 € issus des fonds municipaux, les perspectives pour le « Bizarre ! » nouveau cru ne « sont pas connues » selon les élus vénissians et la présidente de la Régie. « Il est trop tôt » nous a-t-on répondu tout en se félicitant d’un apport de « 75 000 €» de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles NDLR). Pour le reste les interrogations restent entières ? La Région dont l’exécutif est passé à droite restera-t-elle partenaire ? La Métropole inscrira-t-elle une ligne budgétaire pour la Smac dont bénéficiera « Bizarre ! » ? Quelle part prendra la Ville ? « On sera vigilant » et « convaincant » a (r) assuré la maire Michèle Picard.

Tu m’étonnes, bien sur qu’il faudra être vigilant surtout que 9% du budget est consacré à la culture à Vénissieux et que la municipalité vient d’annoncer une augmentation de 5% des taux communaux d’imposition. Un sou est un sou !!!

Vous doutez de cet espace de création, alors si c’est le cas, venez à la découverte de cette salle ce samedi 13 février, de 16 heures à 21 heures, où ateliers et concerts gratuits seront de la partie.

Lire le discours de Mme Picard sur son site internet 

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Je suis passé hier devant les locaux de cette nouvelle structure. En effet que d’argent dépensé en ces temps de restriction budgétaire imposée par le gouvernement. Cependant à Vénissieux on ouvre les vannes. Combien de Venissians bénéficieront de la structure? Combien d’emplois créés? Quelle subvention de la DRAC pour les prochaines années à une municipalité qui a passé son temps a critiquer M.Wauquiez Beaucoup d’incertitudes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.