La sécurité près de Charles Perrault : des aménagements prévus

En janvier 2016, les parents dont les enfants fréquentent le groupe scolaire Charles Perrault situé sur la rue de la Démocratie, se plaignaient du manque de place de stationnement ainsi que de la vitesse de certains automobilistes qui parfois avaient tendance à rouler un peu trop vite et à ce titre, ils demandaient l’installation de ralentisseurs.

Les revendications n’ont pas été inutiles puisque la ville a décidé de faire quelques aménagements, qui devraient être réalisés cette année comme : 

  • La vitesse limitée à 30 km/h
  • Des panneaux de signalisation
  • Une demande de création de ralentisseurs devrait être déposée auprès de la Métropole (prévus pour 2017 ?)

Pour la création de ralentisseurs car c’est la Métropole qui est compétente en matière de voierie, Mme Peytavin (PCF) adjointe au Développement de la Ville, aux Relations Internationales, à la Communication et aux Droits des Femmes avait déclaré que : 

pour une demande comme des ralentisseurs, des relevés de vitesse doivent être effectués..

Si l’installation de ralentisseurs semblent techniquement et administrativement un peu long, par contre personne a pensé à faire comme à Saint-Priest et dans plus de 150 villes en France, d’installer deux figurines de plus d’un mètre plus connues sous le nom de Arthur et Zoé qui permettrait de prévenir les automobiliste. Cela représente un coût mais pour la sécurité, ne faut-il pas casser la tirelire et prévoir un budget pour l’installation de ces deux figurines. (Plus d’infos concernant la signalisation de ces deux personnages, sur le site serac-signalisation)

Quoiqu’il en soit, l’action des parents a certainement permis de faire bouger un peu les choses. Pour le stationnement, à priori, rien ne changera et de toute manière, Mme Peytavin avait déclaré en janvier dans Le Progrès :

Marcher ça fait du bien, l’apprendre à nos enfants aussi. Je connais des gens qui pour faire 50 mètres prennent la voiture. Ce n’est pas normal. Il va falloir qu’on réfléchisse collectivement à cela.

Bon, alors, réfléchissons collectivement et voyons quelles propositions, les parents et la ville peuvent apporter !!!

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Marcher ça fait du bien, l’apprendre à nos enfants aussi. Je connais des gens qui pour faire 50 mètres prennent la voiture. Ce n’est pas normal. Il va falloir qu’on réfléchisse collectivement à cela.

    madame l’ adjoint a raison, parfois se rendre au marché à pieds plutôt qu en voiture, les élus devraient donner l’exemple

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.