Des élus locaux en jet privé invité par Aulas

L’idée d’un grand stade pour l’OL débute en 2004, époque où Jean Michel AULAS, pense construire un stade de 70 000 places à Vénissieux, sur le site du Puisoz, qui aujourd’hui va accueillir, deux grandes enseignes, Ikéa et LeroyMerlin.

En 2005, Gérard Collomb, maire de la ville et président du Grand Lyon, y etait favorable, de même qu’André Gerin (PCF), maire de Vénissieux. Apollo Real Estate Advisors, fonds de pension américain, etait prêt à investir à travers Lyon Heart, filiale propriétaire du foncier dédiée au projet du Puisoz avec Longbow, autre fonds d’investissement

Après quelques hésitations, le Grand Lyon et M. Aulas ont préféré le site de Décines. Mais au delà de cette affaire, on apprend par un article du journal Le Progrès, que le patron de l’OL, et selon les propos de M. Gerin (PCF) que le président de l’OL avait décidé d’organiser un petit voyage à Londres !

Le Président de l’OL, avait emmené en jet privé une délégation d’élus de la ville, afin de visiter le nouveau stade d’Arsenal.

L’adjoint au logement de l’époque, M. Alain Thivillier a fait partie de ces élus qui ont eu le luxe de faire un p’tit tour en jet privé.

Presque 11 ans après, on apprend cette petite anecdote par l’ancien maire et on se demande pourquoi il en a pas parlé plus tôt.

Après un an d’hésitation et l’étude poussée d’un emplacement à Vénissieux, le Grand Lyon a choisi le site de Décines, à proximité de lotissements d’habitation et d’un espace naturel.

Voir l’historique de cette affaire sur le site de RMC

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.