Dissidents du PS

Les dissidents du PS n’ont pas fini de faire parler d’eux. Après leur exclusion pour un an du PS, ils ont décidé de faire un communiqué de presse.

Suite à la suspension de Mokrane Kessi, élu socialiste à Venissieux (adhérent du Parti Socialiste depuis près de deux ans), et de Samia Hamdiken-Ledesert, élue socialiste à Vénissieux, par la Fédération du Parti Socialiste du Rhône, vous trouverez-ci joint leur communiqué. Bien évidemment le PS peut aussi m’envoyer sa réponse, je me ferai une joie de la publier

Objet : communiqué deux élus socialistes Vénissieux suspendus du PS:quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage

Depuis plus de 14 ans au Parti Socialiste, élue depuis 2001 avec plusieurs mandats (deux à Venissieux et un au Grand-Lyon), plusieurs fois représentante de notre parti aux cantonales, nous trouvons la décision de la Fédération socialiste du Rhône incompréhensible et discriminatoire! En effet, le comportement de M. Benkhelifa (secrètaire de section PS Venissieux) ne peut rester sous silence dans une ville comme Vénissieux. Ce dernier, se sachant très menacé par Samia Hamdiken-Ledesert au poste du 1er des socialistes dans cette ville,pour les prochaines municipales, a avancé la date de cette désignation en juin au lieu d’octobre 2013, à l’insu des adhérents. Cela a eu comme conséquence d’exclure plusieurs dizaines d’adhérents de la section de Vénissieux, et ainsi s’assurer de cette désignation. Pour avoir dénoncé ces faits au siège du Parti a Solférino (trois élus socialistes de Venissieux), Mokrane Kessi et Samia Hamdiken-Ledesert ont été suspendus, et le Secrétaire de section soutenu en toute impunité par notre Fédération. Cette dernière est, en effet, inquiète en l’absence d’un accord national entre le PS et le PCF, pour préparer les futures élections municipales dans le Rhône. D’autant plus, qu’en avril 2013, la section socialiste de Vénissieux a voté, a l’unanimité, une liste autonome au 1er tour des municipales de 2014 (y compris le Secrétaire de section)! En accord avec nos valeurs de gauche et à la demande de nombreux habitants vénissians d’avoir des élus honnêtes et transparents, nous ne pouvons valider de telles pratiques. C’est pourquoi, nous faisons appel de cette sanction exceptionnelle, dans un parti comme le notre, au niveau national,(conformément à nos statuts). Car il s’agit bien, sous ces prétextes, d’une double peine à notre encontre. D’ailleurs, comment se fait-il que le 3ème élu, Jean-Marc Thévenon, n’est même pas été entendu par la commission des conflits? Au nom des valeurs socialistes qui nous animent, nous continueront à défendre nos idées, ainsi que le projet de la Métropole de Lyon, porte par notre ami Gérard Collomb!

Mokrane Kessi, Conseiller Municipal Vénissieux et Samia Hamdiken-Ledesert, Conseillère Municipale Vénissieux

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci ABCD, cela me met du baume au cœur que quelqu’un comprenne ma situation et prenne ma défense. En effet, je confirme les propos de monsieur KESSI, « quand on veut se débarrasser de son chien…… ». Moi aussi monsieur KESSI, je considère ce qui m’est arrivé (licenciement de la mission locale) comme incompréhensible et injuste. Oui, monsieur KESSI, moi aussi certaines personnes(pour ne pas dire Une) se sentai-en-t menacée-s- par ma présence dans cette structure. Oui monsieur KESSI, moi aussi je dénonçais des faits et des agissements et personne ne m’a écoutée. A la différence de vous monsieur KESSI, je n’ai pas été suspendue 1 an, j’ai été licenciée !
  2. Pauvre M. KESSI !!!!
    Victime de discrimination et d’incompréhension de la part de son propre parti !!! Jeté dehors comme un malpropre ! Quelle injustice, après temps d’années de bons et loyaux services ! Mais….. Attendez, c’est avec « vos valeurs de gauche et à la demande de nombreux salariés d’avoir des élus honnêtes et transparents, que vous avez validé une pratique similaire, au sein d’un conseil d’administration, en tant que Président, afin de licencier une salariée de plus de vingt ans d’expérience, et qui plus est déléguée du personnel et déléguée syndicale ? Pour quel motif ? Pour avoir dénoncé ces faits au sein de cette structure dont vous étiez Président ? Je ne sais pas quelles valeurs vous animaient à ce moment là…. Alors, ça fait quoi d’être accusé d’avoir la rage ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.