Est-ce la fin de la MJC de Vénissieux ?

Que dire de la MJC de Vénissieux (Maison des jeunes et de la culture), et bien que c’est le branle bas de combat car cette structure est depuis quelques années un gouffre financier. Malgré la  subvention de la mairie qui s’élève chaque année à 150 000 euros et renouvellement des directeurs rien n’y fait, cela reste un vrai casse tête chinois. Le trésorier serge Pailly déclare dans le Progrès que  la situation reste délicate, pour ne pas dire très grave. C’est dommage car cette maison entourée d’un parc de 5 000 mètres carrés, propriété de la ville, bien évidemment, permet à des groupes et de jeunes de participer à des activités culturelles, musicales et sportives. Mais le travail des bénévoles ne suffit pas et certains se sont même découragés à force de voir la situation se détériorer au fil des années. Ce n’est un secret pour personne, les relations entre la ville et les responsables et bénévoles de la MJC sont très tendues. C’est vrai que depuis des années, la ville n’a rien fait pour faire évoluer la MJC, et parfois, les subventions ne suffisent pas, il faut un réel engagement de la ville, ce qu’elle n’a jamais fait. Dans toutes les revues de la ville, la MJC n’a droit à aucun article, ni de publicité pour attirer les jeunes. On a l’impression que cette structure ne fait pas partie de la ville de Vénissieux, et pourtant elle existe depuis de très nombreuses années. Alors que se passe t-il ? Que faudrait-il faire ? Les réponses existent et il suffit d’écouter les bénévoles qui ont parfois de très bonnes idées mais que la ville ne partagent pas. Des rumeurs de projet immobilier circule sur le parc, celles-ci sont contredites par Mme Peytavin, adjointe à la culture, mais parfois certaines rumeurs se révèlent réels. Moi, je ne serai pas surpris que d’ici quelques années on voit fleurir encore des constructions sur ce terrain.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.