Et la médiathèque dans tout çà

La ville de Vénissieux soutient les salariés de Véninov et Naviland Cargo, qui sont dans l’incertitude concernant leur avenir professionnel Mais pour les salariés de la médiathèque on n’a pas l’impression que la ville les soutient ou alors juste du bout des lèvres. Que se passe t-il donc dans ce lieu de culture. A priori les employés travaillent dans un cadre agréable, mais pourtant le malaise est ressenti par la plupart d’entre eux. Alors quel genre de malaise touche cette « population », difficile d’avoir des infos, puisque certains n’osent pas parler pour des raisons de droit de réserve. Je pense qu’à un certain degré il faut crever l’abcès et informer les vénissians de l’ambiance qui règne dans ce bâtiment de verre. En rentrant on à l’impression que les employé(és) sont « triste », voire « frustré ». Que fait Mme Picard et son adjointe à la culture, qu’on n »entend pas beaucoup. Et bien il se contente de faire des réunions sans vraiment poser les vrais problèmes. Le flou total règne et en tant qu’habitants et lecteurs les gens ont le droit de savoir. Alors espérons qu’un jour les employés feront un sit-in devant la médiathèque et nous expliquerons clairement ce qui se passe dans les hautes sphères.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.