Extension du groupe scolaire Joliot Curie

Le mercredi 29 mars 2017, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a inauguré la pose du premier module de l’extension du groupe scolaire Joliot Curie. Cela permettra au groupe scolaire d’avoir 5 salles de classes supplémentaires ainsi que des locaux de service et bien entendu des sanitaires. Un restaurant self est aussi prévu. Mais tout ceci à un un coût non négligeable pour la ville, d’autant plus que la commune s’est doté d’un nouveau groupe scolaire Flora Tristan pour un montant de 14 millions d’euros.

Donc le maire a fait un long discours pour nous dire que le contexte du manque de classes, n’est pas le privilège de la ville et qu’un certain nombre de communes rencontrent aussi ce problème en nous citant quelques exemples : 

  • Ecole modulaire à Gerland
  • Idem dans le 9ème arrondissement, à la rentrée 2017, en attente de la livraison de nouveaux groupes scolaires
  • A Vaulx-en-Velin une école modulaire a vu le jour à la rentrée 2015

A Villeurbanne, à Saint-Fons, à Saint-Priest, il faut, là aussi, pousser les murs, si j’ose dire.

Oh que oui, vous pouvez le dire, d’autant plus que la facture pour la ville de Vénissieux, s’élève à 3.6 millions d’euros, dont 1 millions d’euros financé par l’état dans le cadre de la DDU. N’est-ce pas aussi dans ce cadre que les locaux de Bizarre ont été rénové pour la somme de 1 millions ?

Bref, je ne vais pas revenir en détail sur le long discours, car vous pouvez le lire sur le site de MichèlePicard

En tout cas, il est clair que pour le groupe des élus socialistes et républicains, la pilule ne passe pas : 

3,6 millions d euros pour des Algécos, c’est quand même cher, surtout après avoir dépensé il y a seulement 3 ans, 16 milions d’euros pour la construction de cette école.

Ah oui, vu de cette manière, ça fait chère au m²   :D

En tout cas lors du conseil municipal du 09 mai 2015, M. Lotfi Ben Khelifa avait déclaré lors de son intervention

Vous nous demandez aujourd’hui de voter une dépense de 3,6 millions d’euros pour installer des préfabriqués. 3,6 millions d’euros pour des algécos, c’est quand même cher… C’est d’autant plus cher que nous ne savons pas si dans 5 ans, le prochain conseil municipal ne sera pas obligé de demander encore quelques millions  pour financer d’autres algécos !

Pour terminer son allocution par :

Vous savez que gouverner c’est prévoir.

Effectivement les hommes politiques qui gèrent la ville ou ceux qui gèrent notre pays doivent être en mesure de prévoir, d’autant plus que l’augmentation du nombre d’élève sur Vénissieux était prévisible au regard des constructions qui poussent un peu partout.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.