Girard : l’homme en colère publie un livret

Cet homme me semble bien en colère, et qui se présente comme tête de liste aux élections municipales et métropolitaines du 15 et 22 mars 2020. 

L’opposant de droite, qui espère depuis de nombreuses années, être aux manettes de la ville de Vénissieux, est en colère envers un certain nombre de personnes mais aussi contre le journal Le Progrès qui selon lui, a mis du temps à publier son interview réalisée le 06 décembre. Bon, çà c’est sa colère contre les médias, mais rien de nouveau, on commence à prendre l’habitude de voir des politiques critiquaient le travail des journalistes à tord ou à raison.

La seconde colère de M. Girard, est bien évidemment envers la majorité communiste, qui règne sur la ville depuis plus de 85 ans, et à ce titre il publie un petit livret de quelques pages sous le signe d’une alerte rouge.

Ce livret a commencé à être distribué sur la commune, et dès la première page on a comme l’impression que cela ressemble à un tract du Rassemblement national. Tous les sujets y sont abordés, la sécurité, le logement social, les commerces, mais aussi le commerce communautaire, puisque le dirigeant de droite (ex villièriste) considère qu’il n’est pas acceptable que tous les commerces soient devenus halal, et qu’il est impossible d’acheter un pâté en croûte dans certains commerces. Vous me direz, étant donné qu’il n’habite pas à Vénissieux, cela ne doit pas trop le gêner !!!

Dans ce livret, vous ne trouverez aucune solution à tous les problèmes qu’il cite, mais il précise que dans quelques jours il présentera les mesures qu’il mettra en place, s’il est élu. 

Pour Christophe Girard, il est temps de rétablir la République partout pour tous. Un slogan qui sent bon l’époque du Front National.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.