Grippe : campagne de vaccination

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté dès le 15 octobre 2019 et se terminera le 30 janvier 2020. Nouveauté pour cette année, tous les pharmaciens volontaires pourront vous vacciner contre la grippe.

Les personnes majeures éligibles à la vaccination, pourront retirer leur vaccin à la pharmacie sur présentation du bon de prise en charge et faire vacciner par le professionnel de leur choix :

  • : médecin
  • sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson)
  • infirmier
  • pharmacien volontaire.

Pour les mineures la prescription médicale reste nécessaire. 

Jusqu’à 18 ans, la prescription médicale reste nécessaire.

Les personnes mineures éligibles à la vaccination ne peuvent être vaccinées par un pharmacien. Les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne sont pas éligibles à la vaccination directe par un infirmier ou un pharmacien.

Pour protéger les populations les plus exposées aux risques de complications graves en cas de grippe, le vaccin est gratuit. Il s’agit essentiellement :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus, ou atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • des femmes enceintes ;
  • des personnes obèses ;
  • de l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes immuno déprimées, dans l’objectif de protéger les personnes fragiles de leur entourage.

Il est important de se faire vacciner, puisque lors de la période hivernale, à peu près deux et huit millions de personnes sont touchées Le vaccin, comme un médicament, peut avoir des effets indésirables, en général très bénin, en général « il peut y avoir une douleur locale, puisqu’il s’agit d’une injection, ainsi qu’une petite rougeur. Deux ou trois jours après la vaccination, on peut noter un léger pic de température, temporaire, sur 24 heures ». Mais la vaccination ne risque pas d’induire une inflammation plus grave.

Les rares cas de narcolepsie et de syndrome de Guillain-Barré signalés ont été décrits surtout après la vaccination contre la grippe pandémique, et non pas celle contre la grippe saisonnière.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.