Insultes racistes : la réaction de Michele Picard

La réaction de Mme Picard, maire communistes de Vénissieux et 4eme vice-présidente à la Métropole déléguée aux discriminations, semble arriver tardivement.

La presse a largement fait écho des menaces et insultes racistes envers Mohamed boudjellaba, mais l’élue communiste a dû longuement réfléchir pour réagir sur son compte Twitter, et exprimer son soutien et sa solidarité, plus de 12 h après la publication du Tweet du maire de Givors

 

Mais la maire communiste ne s’est pas seulement contentée de montrer son soutien, elle a aussi évoqué qu’elle et d’autres maires font aussi l’objet d’attaques personnelles et d’injures sexistes. Il faudrait que la première magistrate de la troisième ville du Rhône nous donne plus de détails sur les attaques et injures qu’elle aurait subi. Y a t’il eu des plaintes ? Des communiqués ?

Il est vrai que Mme Picard a souvent critiqué les publications sur les réseaux sociaux, mais à ma connaissance l’élue communistes n’a jamais reçu de menaces et d’injures racistes, ni était attaqué par le biais de lettres anonyme comme celle reçue par le maire de Givors.

Les musulmans de France attendent toujours la réaction de Mme Picard, suite à l’incendie criminelle de deux mosquées à Bron et à Lyon

Il faudrait que Mme le Maire soit un peu plus réactif fasse à ce genre de lettre abject et ignoble.

On attend toujours la réaction des différents groupes d’opposition, et celle de M. Yves Blein, député de la 14ème circonscription du Rhône

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.