Menace sur le maire de Givors : « Bougnoule, tu vas griller comme une merguez… »

Le nouveau maire de Givors ne s’attendait vraiment pas à recevoir ce genre de courrier abject, envoyé anonymement. Des menaces et des insultes racistes.  Mohamed Boudjellaba qui, lors des élections municipales du 28 juin 2020 a renversé le bastion communiste du Rhône, a publié sur son compte Twitter le contenu de cette lettre :

 

Le contenu de ce courrier, dont l’auteur n’a pas eu le courage de ses écrits puisqu’il a été envoyé anonymement va encore plus loin dans ses propos injurieux, et racistes : 

« Christiane Charnay (ex maire PCF battue ndlr) a perdu l’élection du 28/6/2020 mais elle n’a pas perdu la guerre. Et la guerre, tu vas l’avoir Bougnoule. Maintenant tu payes la racaille pour mettre le feu aux immeubles, c’est très grave ce que tu as fait et crois moi, ça ne va pas rester sans vengeance. Allez fous le camp bougnoule si tu ne veux pas brûler comme 1 merguez. Tu sais comment ça fait une bombe dans une habitation, ça fait boum »

Même la nouvelle maire du 1er arrondissement de Lyon, Yasmina Bouagga, est citée : « une fatma qui est maire »

Le préfet de Région a fermement condamné ces propos abjects

 

 

Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, et 4 eme vice-présidente. à la Métropole déléguée à la lutte contre les discriminations et à l’égalité femmes/ hommes n’a à l’heure actuelle, fait aucun commentaire, et en tant que chargé des discriminations, il est de son devoir de dénoncer publiquement les propos racistes et haineux envers le maire de Givors.

Mohamed Boudjellaba a annoncé avoir porté plainte et écrit au préfet du Rhône ainsi qu’au procureur de la République. :

« Le respect des citoyens et des élus, dans leur diversité, est un impératif qui ne peut être remis en cause. Il est le fondement sur lequel repose notre République, il est la pierre angulaire du vivre-ensemble »

Lotfi Benkhélifa, conseiller municipal de l’opposition à Vénissieux a aussi fermement condamné ces propos tout en apportant son soutien au maire de Givors

Du côté du groupe d’opposition Nous, Vénissieux, c’est encore le silence total, et le manque de réactivité sur cette actualité raciste. Quant à l’opposition de droite, elle reste aussi muette qu’inexistante.  

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.