La cuisine centrale à 9 millions est opérationnelle

Plateau repas entreprise

Vous connaissez tous la fameuse pub, « on se lève tous pour Danone », donc on va tous se lever pour crier Hourra à la nouvelle cuisine centrale à 9 millions, et à défaut de nous faire voir son plus beau sourire, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, a fait paraître sa joie dans les colonnes du journal local Expressions en déclarant que cette cuisine centrale répond à de vraies enjeux sociaux, familiaux et de santé publique et d’éducation au goût.

Oh bien sur, pour rassurer les vénissians, elle assure que pour certaines familles la participation de la ville au prix des repas peut aller jusqu’à 88% en fonction du quotient familial des familles vénisisanes. Allez on crie encore Hourra pour la cuisine centrale pour les tarifs !!!

L’opposition de droite comme de gauche (PS) étaient contre ce projet, du fait du coût pour les finances de la ville, mais Mme le maire n’a pas dit son dernier mot et à maintes fois donnés des arguments qui n’ont, bien évidemment, pas convaincus les conseillers municipaux de l’autre bord.

Même Michèle Picard, reconnait que tout cela à un coût, mais face aux critiques, mets en avant la qualité des agents et d’un bâtiment fonctionnel qui ravît tous les employés de la nouvelle cuisine centrale. Mais on est rassuré puisque selon le maire, les enfants auront un repas équilibré, avec des produits bio et des fournisseurs de proximité. Heu, et le pain pour les cantines, il vient d’où ? A ma connaissance le boulanger local qui s’était positionné sur ce marché, ne l’a pas obtenu ?

Reste à savoir ce que deviendra l’ancienne cuisine centrale, peut-être qu’un promoteur achètera le terrain pour mettre un immeuble, ahahaha

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.