La protection sociale des agents de la ville

Une enveloppe de 450 000 euros sera inscrite au budget 2013 afin de soi-disant « assurer une meilleure couverture santé » ah bon parce qu’avant elle était « pourrie » je déconne bien sur. Mais là je vais me faire taper sur les doigts. Nos pauvres fonctionnaires de la ville ont une très mauvaise couverture santé, faut pas se plaindre certains n’en ont pas et ont du mal à se faire soigner. Revenons sur l’essentiel, lors du dernier conseil municipal Michèle Picard a souligner la qualité des négociations qui ont abouti à la signature d’un protocole d’accord pour l’amélioration de la protection sociale des fonctionnaires, et pour cela la ville va encore gaspiller 450 000 euros pour nos chers agents qui travaillent si dur, surtout à l’hôtel de ville, ils sont over-bookés, ils travaillent trop, ils dépriment, ils stressent, leurs conditions de travail sont difficiles, en hiver ils ont froid et en été ils ont trop chaud, oui bien je caricature, mais bon, on va dire qu’ils sont pas les plus mal logés. Bref. Personnellement je connais pas mal de monde qui boss à la ville, et croyez-moi, certains s’en tirent bien, et ne se fatigue pas trop, oups, là je vais me faire lyncher. Passons à l’autre sujet discuté lors de ce conseil municipal, un PASS culturel de 10 euros qui permettra à tous les vénissians d’accéder à 1 place de théâtre, 1 place de cinéma, 1 place pour une soirée-concert du projet Bizarre (tiens comme c’est bizarre), bien que Mme Saliha Mertani se félicite de cette initiative elle s’est tout de même inquiété concernant les critères de sélection, et Mme Peytavin a affirmé que le PASS serait ouvert à tous les vénissians, ah bon alors pourquoi les adultes de Vénissieux doivent payer une cotisation, certes modique, pour accéder à la médiathèque, elle dit quoi là l’adjointe à la couture, heu à la culture.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.