Collomd a ses éléphants et Blein ses daims

Ce sont des rimes que j’aurai pas aimé faire, malheureusement la réalité nous rattrape. Collomd voulait la mort de deux éléphants du parc de la Tête d’Or et le tribunal lui a malheureusement donné raison, aujourd’hui c’est au tour du député maire de Feyzin qui a décidé la mort de daim. Mais qu’est ce qu’il leur prend à ses politiques, il considère les animaux comme dangereux. Le député maire se défend en disant que la mort de ces daims n’est pas dangereuse car ces animaux ne sont pas en voie de disparition, tu parles d’une excuse. Alors qu’ont-ils fait de mal ces pauvres bêtes pour vouloir leur mort, oh bien sur notre cher député se cache derrière la décision de la préfecture et chacun se renvoie la balle, comme d’habitude c’est toujours la même rengaine. Il semblerait qu’un projet équestre est prévue dans le fort de Feyzin, hum hum encore des histoires d’argent. Pour ma part notre cher député fait comme tous les autres élus, une fois qu’ils sont élus, ils ne se préoccupent guère de ceux que pensent les habitants. Une seule chose compte, resté bien assis sur les fauteuils bien confortable de l’Assemblée Nationale et des commissions inutiles et vaines. IL faut défendre ses pauvres daims mais je suis persuadé qu’il existe d’autres solution que l’abattage et bien évidement cela à un coût que la mairie et la préfecture ne veulent prendre en charge. En fait c’est une histoire de projet équestre et d’argent que les pauvres daims paient de leur vie.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.