De l’argent encore de l’argent mais bien mal utilisé

Grâce à la politique de la ville, la commune de Vénissieux a reçu en 2011 de la part de la Dotation de Solidarité Urbaine une somme de 7.5 millions d’euros. Cette somme est censé être utilisé pour soutenir les quartiers défavorisés notamment le quartier des Minguettes et Max Barel. Lors du conseil municipal Mr Thiviller a pris le soin de dresser le bilan concernant les actions de la ville grâce à cette fameuse somme de 7.5 millions d’euros.  Le Progrès en date du 19 décembre a fait une liste des projets. En 2011, 93 projets liés à la réussite éducative pour un montant de 4,7 millions d’euros dont 1,1 millions au titre de la politique de la ville. Oh bien évidemment il a eu des projets urbains pour la construction de logements. Ce que l’on peut constater dans notre ville, c’est cette sur-urbanisation, qui certes satisfait les élus de la majorité, mais pas forcément les habitants des Minguettes qui en ont plus que marre de tous ce béton qui les entoure, et à priori ce n’est pas fini, puisque d’autres projets immobilier vont voir le jour d’ici quelques mois au grand détriment des habitants des quartiers concernés. En ce qui concerne la jeunesse, et bien évidemment on oublie les séniors, la ville ne fait pas assez pour recruter ou valoriser les jeunes diplômés. Pour conclure et je reprends ici la phrase de Mr Girard « si les financements sont là, les résultats sont bien maigres car ils se perden

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.