Conseil municipal et un rassemblement méprisé par les élus et amis de la majorité

Ce 8 avril 2019, jour du conseil municipal, a eu lieu un rassemblement des parents d’élèves afin de trouver une solution pour les enfants le mercredi. Une vingtaine de personnes étaient présentes. C’est peu, vu le nombre d’élèves sur Vénissieux, mais est-ce une raison pour dénigrer cette manifestation. Dès 18 heures, Mme Callut, adjointe à l’éducation était présente sur le parvis, on ne sait d’ailleurs pas pourquoi, puisqu’elle n’a pas été à la rencontre de M. Boudoukha Nordine, organisateur de ce rassemblement. Elle aurait mieux fait de ne faire aucune apparition. En tout cas, le directeur de la sécurité était bien présent.

@FaceBook Nordine Boudoukha

Le site internet de Michèle Picard (PCF) a carburé ce 08 avril puisque pas moins de six des interventions ont été publiés et 18 tweets sur son compte Twitter. Heu, vous pensez quand même que j’allais me coltiner en soirée cette lecture, je préfère m’endormir. 

Mais, pour certains amis de la majorité, ils n’ont eu que du mépris pour ces parents qui réclament que les enfants soient reçu le mercredi. Pour exemple, une personne qui ne doit guère m’apprécié, m’a tout simplement jeter un regard, pour me dire sur un ton moqueur « Tout çà, pour çà ». Pourtant quand ces amis de la majorité rassemblent que peu de personnes lors de divers manifestations, je pense que cela lui convient. N’est-ce pas madame !!!

Mais revenons à ce conseil municipal, assez guignolesque car notre correspondante a quitté ce cirque que l’on nomme conseil municipal à 19h15. Franchement il faut avoir les nerfs bien accrochés pour ne pas perdre son sans froid devant une telle assemblée. Installée au 2ème rang réservé au public, j’écoute les interventions de l’opposition notamment Lotfi BENLKHALIFA et M. GIRARD qui soulignent avec justesse les points posant problème dans le programme que s’apprête à faire voter Mme le Maire.

Outre le fait qu’elle ne les écoute pas, quel exemple! Il faut subir les subites pannes de micro (comme par hasard) de ces deux derniers élus a l’opposition, et assister silencieusement aux huées bruyantes et grossières de l’équipe à Michèle Picard,maire communiste de Vénissieux, suffisants et moqueurs… Mais où étions nous ? !

Michèle Picard a adopté la politique de l’autruche en balayant d’un revers de main toutes les revendications des parents d’élèves pour une vingtaine d’entre eux s’étant déplacés pour demander une solution pour instaurer un accueil périscolaire le mercredi en journée avec cantine puisque nous béneficions d’une nouvelle cuisine centrale (!)dès la rentrée de septembre. Cette solution existante dans de nombreuses autres communes, avec un accueil possible dès 7h30 pour toute la semaine, permettant aux parents qui travaillent de déposer leur enfant. DE LA NORMALITÉ EN SOMME !

Eh bien non! il semblerait qu’à Vénissieux nous n’ayons pas le droit aux solutions permettant à chacun de s’organiser en conciliant vie de famille et vie professionnelle. Toutes ces questions semblent loin, très loin des préoccupations Mme Picard et de son équipe, qui n’ont pas su nous montrer une autre attitude que celle du mépris et des petites phrases cinglantes et assassines en public, réglant leur compte avec l’opposition devant un public médusé… digne d’une cour de récréation. Pour ne pas parler de cirque. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.